culture&savoir

Le père Noël En avion


 

img_0297

J‘ai peur en avion… J’ai toujours eu peur en avion. Pour qu’un avion se crash, il faut une succession d’emmerdements qui dépasse l’entendement. Une loi des séries d’emmerdements qui dépasse toutes les lois, y compris la loi de Murphy, la loi de l’emmerdement maximal. Pour qu’un avion se crash il faut penser à la théorie des tranches de gruyère. Comme je me souviens d’un certain Noël. Je devais avoir cinq ou six ans, mon grand-père m’avait emmené découvrir les vitrines des grands magasins et expliqué le principe du père Noël. J’avais alors élaboré une liste exhaustive, un avion, – tant qu’à faire, si ce mec est aussi généreux… . Et puis, le soir de Noël, au pied de l’arbre, je n’avais qu’un seul cadeau. Et qu’y avait-il dans le paquet ? Une boîte de crayons de couleur ! Devant ma consternation, ma mère m’avait ainsi réconforté : « Tu sais, avec ces crayons de couleur, tu peux dessiner , un avion… Ensuite tu peux tout avoir.» L’amour, c’est le père Noël pour les grandes personnes. M’en fous ! Moi, j’y crois ! Petite, quand les copains me juraient dans la cour de récré que le père Noël n’existait pas, je refusais de les écouter. Un jour, peut-être qu’un amant en me quittant me jurera que l’amour n’existe pas, et je me boucherai les oreilles. Je jure que je crois au père Noël, aux habitants des étoiles, aux licornes, aux sirènes et aux dauphins qui parlent aux hommes. Ce n’est pas seulement pour duper nos enfants que nous les entretenons dans la croyance au Père Noël : leur ferveur nous réchauffe, nous aide à nous tromper nous-mêmes et à croire, puisqu’ils y croient, qu’un monde de générosité sans contrepartie n’est pas absolument incompatible avec la réalité. Noël, c’est une période magique, une fête de famille et de chaleur humaine. Mais aussi un moment de tolérance, de paix et de fraternité. On parle de paix sur la terre par les hommes de bonne volonté. On lui associe l’arrivée de la neige, l’odeur des sapins, l’air de fête sur les rues illuminées où une foule de passants chargés de paquets de toutes les couleurs courent après leurs dernières emplettes. C’est l’époque des chants de noël. C’est Noël : il est grand temps de rallumer les étoiles. Si je pouvais en faire à ma tête, tout imbécile qui court les rues avec un gai noël sur les lèvres serait mis à bouillir dans la marmite avec son propre pudding et enterré avec une branche de houx au travers du cœur. C’est comme ça. Un chant de Noël: histoire de fantômes pour noël – Charles Dickens Je voudrais t’écrire, je ne sais pas ou. Les enfants qui envoient leur lettre au Père Noël marquent sur l’enveloppe Ciel. Noël est là, Ce joyeux Noël, des cadeaux plein les bras, Qui réchauffe nos cœurs et apporte la joie, Jour des plus beaux souvenirs, Plus beau jour de l’année. Si Noël, c’est la joie partagée,
la joie doit nous ouvrir à demain. Souris au monde, sois généreux avec chacun.

article mode magazine

cher lecteur chère lectrice, je vous ouvre sur le monde, à l’affût des dernières tendances mode, beauté et culture. vivre trans féminine c’est tout un esprit, une vision moderne et universelle de la féminité. Chaque semaine, le D-Magazine vous captive, vous inspire, vous fait rêver et vous fait partager ses passions dans un magazine qui vous ressemble, je compte sur votre soutien Alors à très bientôt dans mes pages !

€1,00

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.