actualité

Pendant tout ce temps je pensais que je le cacher, mes c’est lui qui me cacher


IMG_2904 Le rire cache souvent des peines, et le bonheur est quelquefois austère et sérieux; Sortir est une aventure, un saut dans l’inconnu, mais en même temps un nouveau départ, une nouvelle création. Le profil adéquat peut être vu de face. Être différent paie, quoi qu’il en soit. Être soi-même et vivre honnêtement laissera toujours un héritage d’authenticité. On a tous des règles pour nous mêmes, ce sont ces règles qui aident à définir qui nous sommes, donc lorsqu’on transgresse ces règles on risque de se perdre et de devenir quelque chose d’inconnu. Qui est Deb maintenant ? Qui suis-je ? Est-ce un nouveau départ? Ou le début de la fin !? La vie est pièce de théâtre : ce qui compte, ce n’est pas qu’elle dure longtemps, mais qu’elle soit bien jouée. Qui se voile d’un profil bas, tôt, vous mène en bateau, en mettant les voiles ! Le moment présent est la piste désignée à tout tu peux avoir honte de tomber, mais n’aie jamais honte d’un nouveau départ. Des perspectives bien plus intéressantes peuvent s’ouvrir dés lors que nous choisissons une position située en dehors de la ligne de la dichotomie. (…) Chaque fois que l’on déroule le film de la vie, l’évolution prend une voie différente de celle que nous connaissons. (…). Mais la diversité des itinéraires possibles montre à l’évidence que les résultats finaux ne peuvent être prédit au départ. (…) Cette troisième alternative ne représente ni plus, ni moins que l’essence de l’histoire. Elle a pour nom contingence – et la contingence est une chose en soi, et non la combinaison du déterminisme et du hasard. Pour être quelque chose, pour être soi-même et toujours un, il faut agir comme on parle : il faut être toujours décidé sur le parti qu’on doit prendre, le prendre hautement et le suivre toujours. Toutes les filles devraient refuser les règles du jeu stupide qu’on nous impose et qu’on s’impose à nous-même. Il ne faut pas être trop grosse, ni trop maigre. Il ne faut pas avoir la peau trop claire, ni trop foncée, il ne faut pas être trop délurée, ni trop coincée, pas être trop intelligente, ni trop bête. Il faut être soi-même mais tu as intérêt à être dans la norme. Pendant tout ce temps, je pensais que je le cacher mes, c’est lui qui me cacher le pire d’une certaine manière je savais comment ça finirait, c’est vrai à chaque fois que j’ai l’impression d’avancer une personne me rappelle que je suis toujours cette naze efféminé gay travesti. Ci rien ne changez j’aurais plus d’excuse terminé, je dois passer à autre chose d’écrire une nouvelle histoire ? Je suis qui je suis plus vite, j’accepterais plus vite, je serai heureuse. Sans doute, je dois passer à autre chose. Pour moi l’amour, je dois le mettre de côté, je dois apprendre à dire non merci mes non, il est temps que je fasse les choses différente. Soyez toujours vous-même et ayez confiance en vous. Ne vous tournez pas vers l’extérieur pour tenter de ressembler à une personne connue. La modestie de ceux qui se savent sans valeur consiste à se laisser voir tels qu’ils sont ; la modestie de ceux qui se savent quelque chose est l’art de cacher leur orgueil.

Ce n’est pas forcément par fierté que vous attendez cela, mais plus comme un indicateur pour savoir si vous devez vous engager ou rester sur vos gardes.

Vous ne pouvez plus rester dans le doute si ces derniers vous empêchent réellement d’avancer. Plutôt que de vous demander chaque jour «comment savoir si je lui plais » dès que vous le voyez ou bien si vous êtes en contact avec lui, pourquoi ne part faire en sorte de devenir irrésistible pour ne plus avoir à vous poser cette question ?

Il est aussi important de compter sur vous-même pour ne plus être en permanence dans l’interrogation. Voilà pourquoi, comme vous le verrez ici, la confiance va être primordiale pour connaitre la réponse à votre question mais aussi et surtout pour avancer. Se maquiller, toujours. Pas pour se faire belle, mais pour se cacher. On ne peut rien cacher. La force, c’est de n’avoir rien à cacher. On ne peut pas empêcher la peine, le chagrin. Il faut les vivre, mais ça doit durer un temps, le temps du deuil. Après, il faut sortir de ça. Pourquoi je continue à être triste ? , Est-ce que c’est ça qu’on attend de moi ? , Est-ce je vais me cacher derrière ma tristesse toute ma vie et ne rien faire ? Non. Et puis on se dit aussi : Tout ça n’est pas ma faute. Ce sont des choses qui arrivent, c’est la vie qui a décidé ça. Donc, je ne vais pas me traîner un chagrin toute la vie. Je vais justement transformer ça en quelque chose de positif, qui va me faire avancer. Il y a des gens qui se croient tenus de cacher précisément ce qu’ils ont de meilleur. L’humilité ne consiste pas à se cacher ses talents et ses vertus, à se croire pire et plus médiocre qu’on n’est, mais à connaître clairement tout ce qui nous manque, et à ne pas nous élever par ce que nous avons, attendu que c’est Dieu qui nous l’a donné gratuitement, et que, même avec tous ses dons, nous sommes encore infiniment peu de chose.  J’ai longtemps caché ma pauvreté. Puis j’ai caché ma richesse. Aujourd’hui, je n’ai plus rien à cacher. Se cacher pour aimer : jamais je n’aurais accepté cela. Comment admettre la clandestinité quand on considère l’amour comme un sentiment si grand qu’il a besoin d’espace pour s’épanouir, comme un soleil que rien ni personne ne peuvent empêcher de briller. La vie passée, les arbres tombés, les amours bannies ne nous apparaissent pas dans la clarté sculptée des choses connaissables. Quelle nuit et quelle lumière se sont – elles nouées pour nous cacher le sens et nous donner l’ardeur de ce temps. Après notre rupture je pensais ne plus jamais être en mesure de retrouver le sourire… Et puis un jour j’ai vu la fille par qui tu m’as remplacée ! Les hommes sont toujours entre une ex et une future car le présent ne les intéresse pas… A mon mariage j’inviterai tous mes ex, et je lèverai un verre en leur honneur pour les remercier de m’avoir laissé pour trouver mieux ! » La première signifie que les hommes ne savent pas vraiment ce qu’ils veulent car ils ne se rendent pas forcément toujours compte de la chance qu’ils ont. Pour la seconde, c’est surtout une petite touche humoristique qui va permettre de dédramatiser la séparation et de se dire que l’on trouvera toujours quelqu’un qui prendra soin de nous.

Se remettre avec son ex par regret

Vous n’avez pas confiance en vous et, vous craignez de ne pas retrouver quelqu’un qui vous aime. Lorsque vous en discutez avec vos amis, vous leur rétorquez « vous ne comprenez pas, entre lui et moi, c’est fusionnel. On était comme deux aimants. Je ne retrouverai personne qui m’aimera comme lui. ». Stop, arrêtez tout ! Vous êtes belle, vous êtes intelligente et vous méritez le meilleur.

Regardez autour de vous, il y a pleins de poissons dans l’eau. Certes, vous étiez sans doute fusionnels, mais trop de fusion engendre l’explosion (dans le cas présent, c’est votre couple qui a explosé).  Sans même vous en rendre compte, vous allez rencontrer une personne qui comblera vos attentes et avec qui vous n’aurez pas besoin d’être toujours collée, pour vous sentir en osmose.

Vous savez qui est célibataire ? Zac Efron, Leonardo DiCaprio, James Franco… Qui sait, peut-être que l’année prochaine, vous foulerez le tapis rouge au bras d’un de ces beaux gosses.

Retourner avec son ex, c’est faire une croix sur la confiance 

La confiance est la base d’un couple. En revanche, comment pouvez-vous accorder votre confiance à une personne qui vous a déçue ? Lorsque vous serez en soirée, que vous vous disputerez, qu’il ne répondra pas au téléphone, vous serez en proie au doute. Comme le dit l’expression : « Si un ami vous trahit une fois, c’est de sa faute. Si un ami vous trahit deux fois, c’est de votre faute ».   Heureux ceux qui n’ont jamais rien fait et qui n’ont pas d’avenir, ils ne risquent pas d’être rattrapés par leur passé.  J’ai constaté aujourd’hui que tout mon passé était bien passé. Pour l’amour, pour la gaieté, pour l’esprit d’entreprise, pour l’art de plaire, les beaux temps pour moi sont finis.

article mode magazine

cher lecteur chère lectrice, je vous ouvre sur le monde, à l’affût des dernières tendances mode, beauté et culture. vivre trans féminine c’est tout un esprit, une vision moderne et universelle de la féminité. Chaque semaine, le D-Magazine vous captive, vous inspire, vous fait rêver et vous fait partager ses passions dans un magazine qui vous ressemble, je compte sur votre soutien Alors à très bientôt dans mes pages !

€1,00

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.