culture&savoir

Souviens Toi


th - 2020-01-20T233728.763Souviens toi de cette nuit, c’est la promesse de l’infini. C’est une promesse qui vient récompenser le courage de ceux qui ont affrontés seuls tant d’années. C’est la preuve de la confiance entre deux êtres qui est le fondement même de l’amour. C’est un effort de volonté pour oublier et s’affranchir des peines du passé. C’est un serment qui lie deux âmes à l’exclusion de toute autre. C’est le symbole d’un risque assumé et la reconnaissance des défis à venir. Car à deux on est toujours plus fort, comme un équipage soudé pour surmonter les tempêtes du destin. L’amour sera toujours la raison d’être des humains et la force qui guide leur vie. Le plus important ce n’est pas cette cérémonie, elle ne sert qu’à montrer aux yeux du monde des sentiments déjà existants et des promesses déjà sellées au plus profond du coeur des mariés. La seule chose qu’on aie à faire c’est d’avoir le courage de se lancer. On se lance, on s’aime, on se plante, on se relève. Mais il faut marcher la tête haute ! Si tu es indulgent à propos d’une affaire qui s’est produite, ne favorise un homme qu’à cause de sa rectitude. Passe sur son ancienne faute, ne te souviens pas d’elle, dès lors qu’il est silencieux envers toi le premier jour. Parfois, la vie t’impose des conditions telles que la seule échappatoire ne peut être qu’un geste radical, un sacrifice extrême que je suis prêt à accepter. Mais en revanche, je ne pourrais pas supporter de te voir grandir sur une terre en friche comme ce puits : un endroit où l’on meurt sans repos, par la simple inertie des civilisations, un cimetière où l’on fane, comme une fleur impuissante à polliniser les champs. C’est de penser que, toi, tu puisses mourir qui rend mon monde si petit. Nous n’aimons pas le reconnaître, mais l’idée de perdre contrôle est quelque chose qui fascine plus que tout, ou presque, les gens aussi contrôlés que nous le sommes. Tous les peuples vraiment civilisés –les anciens non moins que nous –se sont civilisés par la répression volontaire du soi archaïque, animal. Sommes-nousaujourd’hui même, réellement très différents des Grecs ou des Romains ? Obsédés par le devoir, la piété, la loyauté, le sacrifice ? Toutes ces choses tellement glaçantes pour la sensibilité moderne ?Je n’invente pas, je me souviens. C’est mon pacte. C’est mon sacrifice. Cela n’a rien à voir avec le fait que des évènements aient eu lieu ou non. Ce qui compte, c’est ce que j’ai vu dans ces heures silencieuses. Tu avais raison. À propos de tout. Tu avais raison. C’est l’endroit où d’horribles choses arrivent. Tu as eu raison de partir. th - 2020-01-20T233808.158Tu as sûrement échappé à un désastre. Regarde-moi. J’ai pratiquement grandi ici. Et tu as raison. Ça m’a brisé. Et je ne m’en remettrai probablement jamais. J’ai un tas de souvenirs avec ces personnes. Personnes que j’ai perdues pour toujours. Mais j’ai aussi plein d’autres souvenirs. C’est l’endroit où je suis tombée amoureuse. L’endroit où j’ai trouvé ma famille. C’est ici que j’ai appris à être journaliste. Où j’ai appris comment assumer les responsabilités pour la vie de quelqu’un d’autre. Et, c’est ici que je t’ai rencontré. Alors je me dis que cet endroit m’a donné autant qu’il m’a enlevé. J’ai vécu ici autant que j’ai survécu. Ça dépend juste de comment je vois les choses. Je vais choisir de regarder de cette façon. Et souviens-toi de cette façon. Protester, c’est refuser d’être réduit à rien et forcé au silence. Au moment même où une protestation a lieu, si elle a lieu, alors il y a une petite victoire. Le moment, bien que passé comme tout moment, acquiert un caractère indélébile. Il passe, mais il a été imprimé. Une protestation n’est pas seulement un sacrifice accompli en vue d’une alternative, d’un futur plus juste ; c’est une rédemption inconséquente du présent. Le problème est comment continuer à vivre avec l’adjectif inconséquent. La culpabilité qui accompagne souvent ceux qui ne travaillent pas, qui ne créent rien, peut être plus terrible et destructrice que la discipline et le sacrifice du travail et de la création.

article mode magazine

cher lecteur chère lectrice, je vous ouvre sur le monde, à l’affût des dernières tendances mode, beauté et culture. vivre trans féminine c’est tout un esprit, une vision moderne et universelle de la féminité. Chaque semaine, le D-Magazine vous captive, vous inspire, vous fait rêver et vous fait partager ses passions dans un magazine qui vous ressemble, je compte sur votre soutien Alors à très bientôt dans mes pages !

€1,00

Cet article t’a plu ? Tu aimes

vivretransfeminine.com ?

Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-moi financièrement! 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.