actualité

Londres : trois personnes poignardées, un acte « terroriste »


La police a abattu l’assaillant dans la foulée, dans le quartier de Streatham, dans le sud de Londres. L’attaque a été qualifiée de terroriste.

Un homme a poignardé plusieurs personnes à Londres dimanche, un évènement de nature « islamiste » selon la police. Il y a trois blessés dont un grave.

Une attaque à l’arme blanche, que les autorités britanniques ont qualifiée de « terroriste » est survenue dimanche dans une rue commerçante du sud de Londres. Trois personnes ont été blessées dont une gravement, selon la police qui a abattu l’assaillant, déjà sous surveillance selon un média britannique. Dimanche soir la police britannique a annoncé dans un communiqué que l’événement avait été rapidement traité comme un incident terroriste », ajoutant « nous pensons qu’il est de nature islamiste ».  

Cette attaque est intervenue un peu plus de deux mois après une attaque au couteau revendiquée par le groupe djihadiste Etat islamique qui a fait deux morts à London Bridge, en plein centre de la capitale britannique. Elle avait conduit le gouvernement conservateur à alourdir les peines pour les auteurs d’actes terroristes. 

  • Que s’est-il passé ?
Publicite

 

 

Les faits ont eu lieu vers 14 heures locale (15 heures en France) dans le quartier résidentiel de Streatham, dans une rue animée. Un homme a agressé plusieurs passants à l’arme blanche. « Dimanche 2 février, vers 14 heures, deux personnes ont été poignardées à Streatham High Road, Lambeth » a relaté la police dans ce communiqué. « Dans le cadre d’une opération antiterroriste proactive, des officiers armés étaient sur place et ont abattu un suspect, qui a été déclaré mort sur les lieux. Une troisième personne a également subi des blessures mineures – qui auraient été causées par du verre après le déchargement de l’arme à feu de la police. » Certains témoins ont dit l’avoir vu porter un gilet pouvant ressembler à un gilet explosif. Dimanche soir la police a affirmé qu’un dispositif factice était porté par l’assaillant. 

Le propriétaire d’un salon de coiffure de la rue a dit avoir vu des policiers en civil pourchasser quelqu’un. « Ils ont tiré trois fois (…). Il est resté vivant plusieurs minutes, je pouvais le voir bouger la tête ». « Il portait un gilet », a ajouté Karker Tahir, précisant que la police avait demandé à ses clients d’évacuer les lieux « par la porte de derrière en cas d’explosion ». 

 

Des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent des hommes armés en civil semblant tenir quelqu’un en joue, abrités derrière une voiture banalisée. Ils sont rapidement rejoints par des véhicules de police. L’auteur a été tué par balles par la police, selon la même source, qui avait déclaré les faits comme « de nature terroriste ». 

  • Combien de personnes ont été blessées ? 
 

Après avoir évoqué deux blessés, la police a revu son bilan à trois blessés. L’un d’eux « est hospitalisé et sa vie est en danger », a-t-elle précisé. Une personne est actuellement soignée pour des blessures « mineures », la seconde a été transportée à l’hôpital et sa vie n’est pas en danger. 

 
  • Qui est l’assaillant présumé ? 

Les autorités n’ont pas divulgué beaucoup d’information sur la personne soupçonnée d’avoir mené l’attaque, elle a toutefois qualifié l’événement de nature « islamiste ».  

 

A la télévision britannique, la députée de la circonscription Bell Ribeiro-Addy a précisé que « la police surveillait (l’assaillant) depuis un certain temps », sans plus de détails. Selon la chaîne Sky News, il se trouvait « sous la surveillance active de la police antiterroriste ». 

  • Quelles ont été les réactions ? 
 

Sur Twitter, le Premier ministre Boris Johnson a remercié les services de secours, ajoutant que ses pensées allaient aux « blessés et à tous ceux qui ont été affectés ». 

 

« Les terroristes cherchent à nous diviser et à détruire notre mode de vie. A Londres, nous ne les laisserons jamais y parvenir », a réagi le maire de Londres Sadiq Khan dans un communiqué. 

 

  • Londres de nouveau touchée par une attaque « terroriste »

Fin novembre, une attaque au couteau avait fait deux morts à London Bridge, un pont du centre de la capitale britannique, avant que l’assaillant, qui portait un gilet explosif factice, soit abattu par la police. 

 

LIRE AUSSI >> Londres rend hommage aux victimes de l’attentat du London Bridge 

Publicités

A LIRE AUSSI

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.