santé

Communiqué de presse emmanuel macron


Coronavirus : « Le mot d’ordre est clair : restez chez vous »

À l’occasion de sa seconde allocution télévisée sur le coronavirus, Emmanuel Macron a annoncé une série de mesures face à l’épidémie. 

  • Les déplacements seront réduits en France à partir de midi ce mardi 17 mars. 
  • Le second tour de l’élection municipale est reporté.
  • Les réformes en cours, dont celle des retraites, sont reportées. 
  • Les frontières de l’UE et de Schengen seront fermées mardi à partir de midi. Les Français à l’étranger pourront toutefois revenir.
  • De nouvelles mesures vont être déployées pour les entreprises et les précaires à partir de ce mardi. 

Le bilan de l’épidémie a grimpé lundi à 6 633 cas et 148 morts en France. Jeudi dernier, le président avait déjà annoncé la fermeture de tous les établissements scolaires. Samedi, c’était au tour d’Edouard Philippe de décréter la fermeture des restaurants, bars, discothèques et cinéma.

Lors de son allocution, Emmanuel Macron a annoncé un renforcement des mesures de confinement. « Dès demain midi et pour 15 jours au moins, les regroupements extérieurs, réunions familiales et amicales ne sont plus possibles. Il s’agit de limiter au maximum ses contacts au-delà du foyer », a précisé le chef de l’Etat. Les modalités précises seront données par le gouvernement dans la soirée.

22 h 54 – Une attestation nécessaire pour circuler à partir du mardi 17 mars à midi

      Suite aux annonces d’Emmanuel Macron, puis de Christophe Castaner, une page spécifique a été mise en ligne sur le site de l’Intérieur. Elle précise les modalités d’usage de l’attestation qui sera nécessaire pour circuler à partir de ce mardi 17 mars à midi.
Cette attestation pourra être utilisée pour : 
– Un déplacement au travail si le télétravail n’est pas possible. 
– Faire ses achats de première nécessité. 
– Rendez-vous médical. 
– Se déplacer pour la garde de ses enfants ou soutenir les personnes vulnérables. 
– Faire de l’exercice physique, seul et proche de son domicile. 
      

22 h 41 – FO et la CGT veulent la fermeture des chantiers de l’Atlantique

      Les syndicats CGT et FO ont réclamé lundi la fermeture des Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), jugeant « irresponsable » de rassembler autant de salariés sur ce site de construction navale en pleine pandémie, une demande rejetée par la direction. Dans le contexte de l’épidémie de coronavirus, « est-ce vraiment « essentiel à la vie du pays » de continuer à se rassembler à 5 000 personnes sur le site pour produire des paquebots qui n’ont socialement aucun caractère urgent ? », interroge la CGT dans un communiqué, disant craindre la création d' »un foyer centralisé d’épidémie que nous rapporterions à la maison en rentrant le soir ». Dans un communiqué séparé, le syndicat FO demande de « mettre l’entreprise en confinement et les salariés au chômage technique en leur assurant un maintien de salaire à 100 % « . 

Interrogée par l’Agence France-PresseP, la direction a indiqué avoir « pris des mesures pour, à la fois, participer à la lutte contre la propagation du virus et maintenir l’activité » des Chantiers « pour éviter des conséquences économiques et sociales ». « Le carnet de commandes est plein jusqu’en 2025-2026 », a souligné la direction, estimant ne pas pouvoir recourir à du chômage partiel en l’absence de « rupture d’approvisionnement significative ». Parmi les mesures prises pour lutter contre le coronavirus, la direction a cité le télé-travail et des « mesures sanitaires ».
Dans son communiqué, la CGT estime que les mesures présentées en comité social et économique (CSE) ne sont « pas de nature à répondre au problème ». Le syndicat cite notamment: « pas plus de 3 personnes à la machine à café et ne pas rester trop longtemps (incroyable !) » ou « ne pas prendre les ascenseurs, ou pas plus de 6 à bord (la direction n’a pas pu expliquer comment on faisait pour prendre l’ascenseur à 6 en respectant la distance d’1 mètre !) ».

22 h 35 – Rottner : l’hôpital de campagne des armées « va faire du bien »

      Le président (LR) du conseil régional du Grand Est, Jean Rottner, qui décrit une situation particulièrement tendue à Mulhouse (Haut-Rhin) a salué la décision de déployer un hôpital de campagne annoncée par Emmanuel Macron. Alors que la région fait face à « un déficit de médecins, (…) l’hôpital de campagne annoncé par le chef de l’Etat va faire du bien », a-t-il déclaré à l’Agence France-Presse, relevant qu’il renforcera les équipes médicales « avec des gens expérimentés qui ont des moyens ». « Gérer la crise c’est prévoir, anticiper, et pour anticiper il faut avoir du matériel », relève également ce médecin, lui-même ancien chef de service des urgences de l’hôpital de Mulhouse.
Jean Rottner qui dit tout ignorer encore des modalités de ce déploiement, en attend toutefois une aide matérielle et humaine « avec des respirateurs, des anesthésistes, des gens en capacité de venir soulager aussi tout le système ». Egalement président du conseil de surveillance de l’hôpital de Mulhouse, il se félicite que son « cri d’alarme » ait été entendu par le gouvernement qui « a réagi ». « On ne connaît pas la montée en charge des patients », souligne-t-il, alors que, selon lui, « 200 patients supplémentaires » se sont présentés en 24 heures dans les hôpitaux du Haut-Rhin. Faisant lui-même des vacations à la régulation du Samu, il se félicite d’un « élan de solidarité » dans « un hôpital qui s’est mis en ordre de bataille pour accueillir cette urgence médicale qu’est le Covid ».      

22 h 09 – Christophe Castaner précise les mesures de confinement

      Le ministre de l’Intérieur s’est exprimé ce lundi soir après l’allocution télévisée d’Emmanuel Macron. L’occasion pour lui de donner les détails sur le confinement mis en place en place à partir de ce mardi 17 mars à midi. « Il s’agit de mesures de confinement sur le modèle de nos voisins italiens ou espagnols. ». Regrettant que « trop de personnes font encore peu de cas des consignes », Christophe Castaner a ainsi précisé que « les pique-nique dans un square » ou « se retrouver en groupe » sera ainsi interdit. « On pourra prendre l’air oui, mais certainement pas jouer à un match de foot », résume ainsi le ministre de l’Intérieur. 

Afin de s’assurer du respect de ces consignes, « plus de 100 000 policiers et gendarmes » seront mobilisés, sur « des points de contrôles fixes et mobiles sur les axes principaux et secondaires ». Pour se déplacer, chacun devra avoir une attestation « téléchargeable en ligne », qu’il faudra remplir pour indiquer la nature du déplacement. L’attestation peut aussi être réalisée sur papier libre. La sanction, actuellement de 38 euros et pourrait aller jusqu’à 135 euros. « Le mot d’ordre est clair: restez chez vous », souligne Christophe Castaner. 

Le second tour des élections municipale est reporté « au plus tard en juin ». Mais « les résultats du premier tour sont sanctuarisés ». 
Par ailleurs, les entrées des ressortissants étrangers dans l’espace Schengen sont proscrites. Seul les personnels de santé ou ceux disposant d’autorisation pourront entrer. Le transport des marchandises sera aussi assuré, notamment pour l’approvisionnement en matériel de soins.       

22 h 04 – Confinement face au coronavirus : ce qui attend la France

      Le président de la République a annoncé ce lundi 16 mars un confinement national, avec une limitation drastique des déplacements. Explications.

 Lire notre article >> Confinement face au coronavirus : ce qui attend la France       

21 h 57 – L’Equateur interdit l’accés des touristes aux Galapagos

      L’Équateur a interdit à partir de lundi l’accès des touristes aux îles Galapagos, classées patrimoine naturel de l’Humanité, du fait de la pandémie du nouveau coronavirus, qui compte 58 cas confirmés, dont deux décès, dans ce pays sud-américain. Le ministère de l’Environnement et de l’Eau « ordonne la restriction complète de l’entrée de visiteurs » équatoriens et étrangers dans le Parc national des Galapagos (PNG) et la réserve marine de l’archipel, situé à 1 000 km des côtes, selon un communiqué.
 En 2019, 271 238 personnes, en majorité étrangères, ont visité les Galapagos, une des principales destinations touristiques de l’Équateur. Les îles, à la flore et la faune uniques au monde, reçoivent surtout des voyageurs en provenance des Etats-Unis, du Royaume-Uni, d’Allemagne, du Canada, d’Australie, de France, des Pays-Bas, d’Espagne et de Suisse. Le ministère a précisé que l’interdiction vise à « préserver la santé des visiteurs, ainsi que des fonctionnaires et des communautés locales » vivant dans cet archipel.      

21 h 36 – L’opposition critique après l’allocution d’Emmanuel Macron

      « Une rhétorique guerrière inutile », un « confinement flou », « il faut aller plus loin »: plusieurs opposants, du RN à EELV, ont critiqué l’allocution télévisée d’Emmanuel Macron.
La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen, qui avait déjà montré des désaccords ces derniers jours, a dénoncé sur BFTMV des instructions pas « suffisamment claires pour que chacun comprenne qu’il s’agit de confinement ». « Lorsqu’on annonce la guerre, il faut donner des ordres clairs », mais en l’état, « les gens ne peuvent pas les mettre en applicaton », a-t-elle ajouté.
Le secrétaire national d’EELV Julien Bayou a ainsi dénoncé sur Twitter « une rhétorique guerrière inutile » et un « confinement flou, pas assez strict, sans contrôle démocratique ». Il a appelé l’exécutif à suivre l’avis du conseil scientifique qui recommandait un « confinement à l’italienne ».

 Le patron du Parti socialiste Olivier Faure, pour sa part, « regrette que le président n’ait pas été plus précis »: « Il faut poser les mots. Nous devons passer à un confinement à l’italienne ». « Nous ne pouvons plus perdre de temps, annoncer des mesures graduelles toutes les 24 heures », a-t-il affirmé. Du côté des communistes, le secrétaire national Fabien Roussel a estimé sur Twitter que « les mesures de confinement doivent être plus claires, plus nettes, plus fortes ». Selon lui, « les secteurs non stratégiques de l’industrie peuvent s’arrêter… et les solidarités s’organiser ! Il faut aller plus loin pour frapper plus fort le coronavirus ».  Le numéro 2 des Républicains Guillaume Peltier a en revanche appelé à « l’union sacrée ». « L’heure n’est pas venue de polémiquer », « nous soutenons toutes les décisions » du chef de l’Etat « que nous proposions », dont le « confinement et la fermeture des frontières » de l’UE.   

Olivier Véran, le ministre de la Santé a lancé un appel dans une vidéo publiée sur son compte Twitter. Surtout, à la différence d’Emmanuel Macron, il utilise le terme de confinement. « Pour protéger les Français, nous prenons les mesures de confinement qui s’imposent. N’entrez pas en contact avec plus de 5 personnes par jour. Chaque contact évité peut être une vie sauvée. »

1 h 20 – Le Dow Jones chute de 13%

      Wall Street a encaissé une des pires séances de son histoire lundi alors que la panique face à l’avancée inexorable de la pandémie de coronavirus l’emportait sur les efforts massifs déployés par la banque centrale américaine pour tenter de rassurer les marchés. Selon des résultats provisoires à la clôture, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, s’est effondré de 12,94 %, sa plus lourde chute depuis le Lundi noir d’octobre 1987. A 20 186,48 points, il tombe à son plus bas niveau depuis février 2017. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s’est écroulé de 12,32 %, à 6 904,59 points.      

21 h 05 – La Fifa veut utiliser le « pouvoir du foot » pour la prévention

      Les acteurs du ballon rond doivent utiliser le « pouvoir du football » pour diffuser des messages de prévention contre la pandémie de coronavirus, a déclaré lundi le président de la Fifa Gianni Infantino, promettant des initiatives de sensibilisation avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). « Je vous recommande vivement, à votre niveau, d’utiliser le pouvoir du football pour diffuser les messages-clés », a écrit Infantino dans une lettre ouverte adressée aux parties prenantes de la discipline (fédérations, syndicat des joueurs, association des clubs…). « Les instances du football doivent prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher le virus de se propager », a-t-il ajouté. 
Mardi, une réunion de crise de l’UEFA doit se pencher sur un éventuel report de l’Euro-2020 (12 juin-12 juillet), dont l’organisation est très menacée par la pandémie. Plusieurs grands noms du football, comme le quintuple Ballon d’Or Cristiano Ronaldo, ont pris la parole ces derniers jours pour exhorter les supporters à respecter les consignes des autorités sanitaires.      

20 h 54 – Donald Trump pense que l’épidémie se terminera en juillet ou août aux Etats-Unis

      Donald Trump a appelé lundi les Américains à éviter tout rassemblement de plus de 10 personnes afin de tenter de contenir l’épidémie de nouveau coronavirus, qui pourrait selon lui prendre fin en juillet ou en août aux Etats-Unis. « Mon administration recommande que tous les Américains, y compris les plus jeunes et en bonne santé (…) évitent les regroupements de plus de 10 personnes », a déclaré le président des Etats-Unis lors d’une conférence de presse depuis la Maison Blanche. « Il me semble que si nous faisons un très bon travail (…) les gens parlent de juillet, août, quelque chose comme ça », a-t-il ajouté, interrogé sur la durée de l’épidémie.
Donald Trump explique qu’une récession est « peut-être possible ». « Nous ne pensons pas en termes de récession. Nous pensons en termes de virus », a ajouté le président américain depuis la Maison Blanche.      

20 h 39 – 148 décès et 6 633 cas en France

      On compte en France une augmentation de 1 210 cas et 21 décès sur les dernières 24 heures. Une hausse qui porte le total respectivement à 148 décès et 6 633 cas depuis le début de l’épidémie en France, a annoncé lundi le site officiel Santé publique France. Face à la progression rapide du virus, l’Ile-de-France (1 762 cas confirmés) et le Grand Est (1 543) sont les deux régions les plus touchées, selon la même source.


Santé Publique France ne précise pas le nombre de patients dans un état grave, placés en réanimation, qui s’élevait dimanche soir à 400, selon le directeur général de la Santé Jérôme Salomon. Par ailleurs, le chiffre de 6 633 cas de contaminations ne concerne que les patients présentant des symptômes suffisamment aigus, respiratoires notamment, pour être testés. La majorité des personnes contaminées ne le sont plus.

20 h 36 – Un hôpital de campagne des armées déployé en Alsace

      Un hôpital de campagne du service de santé des armées « va être déployé dans les jours à venir en Alsace », a annoncé Emmanuel Macron, pour venir en aide aux hôpitaux de la région Grand Est, débordés par l’épidémie du coronavirus. Les armées « apporteront aussi leur concours pour déplacer les malades des régions les plus affectées » et « ainsi réduire la congestion des hôpitaux de certains territoires », a précisé le président de la République. Emmanuel Macron a aussi annoncé la distribution de masques en priorité à partir de mardi aux personnels hospitaliers et aux médecins de ville et de campagne. Ils seront livrés mardi dans les pharmacies des « 25 départements les plus touchés », les autres départements devant être servis à partir de mercredi, a dit le président.
« Nous devons aussi aux soignants la garde de leurs enfants, un service minimum de garde est à ce jour en place dans les crèches et dans les écoles, nous leur devons aussi sérénité dans leurs déplacements et repos » a ajouté le président. « C’est pourquoi j’ai décidé que dès demain des taxis et des hôtels pourront être mobilisés à leur profit, l’Etat paiera. Nous sommes en guerre, oui », a lancé le président.  

A LIRE SUR FAUNES ET FEMMES MAGAZINE    

  • Les plus grandes célébrités du moment à Londres
    Londres est une ville remplie de si belles choses qu’il serait dommage de ne pas la visiter. Et pour réaliser des économies pendant votre voyage, de nombreux pass sont mis à votre disposition. Certains, bien évidemment, sont beaucoup plus avantageux que d’autres. Voici comment vous pouvez profiter des meilleurs.
  • FNAC.com, le site du magasin bénéficiant de la meilleure expertise !
    Retrouvez tous les produits Gentlemind à la Fnac. En poursuivant votre navigation, vous acceptez la politique Cookies, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non ainsi que le croisement avec des données que vous nous avez fournies pour améliorer votre expérience, la diffusion des contenus et publicités personnalisés par notre enseigne ou par des partenaires au regard .
  • La vie passe tellement vite. Si tu ne t’arrêtes pas pour regarder autour de toi de temps en temps, tu pourrais la manquer
    Le temps passe vite. Les événements s’enchaînent et on ne contrôle finalement pas grand chose. Notre vie qui se déroule sous nos yeux n’est pas celle que l’on à choisie. Un jour, on fait ce dur constat: « Ma vie ne correspond pas à mes aspirations »
  • Les plus emblématiques d’une époque étant donner l’année 2020. Gérer une situation dans une ville agréssive, comment savoir gérer…
    Une menace désigne le fait d’exprimer le projet de nuire à autrui (en portant atteinte à ses biens ou à sa personne).
  • Le monde est-il devenu fou
    ces genres de personne alors quand je vous dis les aires de repos, c’est ainsi ce monde doit aimer autant voir, ces genre de personne faire sa devant vos enfants je comprends maintenant pourquoi il y a des tas de gamines et des gamins dans des situations si différentes d’autres enceintes d’autres il agresse alors des félicitations la France.
  • APRÈS UN APPEL D’AIDE AU DÉPUTÉ DE MEURTHE ET MOSELLE
    Dans le droit français, la notion d’exhibition sexuelle a remplacé celle « d’outrage public à la pudeur ».
  • VOUS ÊTES A LA RECHERCHE D’UN BIEN IMMOBILIER
    Conseils en Investissements Immobilier : élaboration d’une stratégie et constitution de patrimoine immobilier clé en main.
  • CABINET MTI IMMOBILIER
    LA MÉTHODE DÉONTOLOGIE CYRIL BERLAND,
  • LE RACISME N’EST PAS UNE OPINION C’EST UN DÉLIT
    Racisme et xénophobie ne sont pas de génération spontanée, mais le produit d’une politique qui s’y abandonne.
  • Les nouveaux modes de travail ! La vie après le confinement
    Ce nouveau monde doit être « plus solidaire », « plus humain ». Et pour cela, l’éducation mais aussi la revalorisation des salaires doivent être au programme. Ce monde plus solidaire ne doit plus « chercher le profit à tout prix ». Sur le plan économique, deux propositions se dégagent assez nettement : la nécessité de relocaliser la production et celle de renforcer notre indépendance économique. La pénurie de masques, de tests ou de médicaments est encore dans tous les esprits.
  • Lâcher prise au travail : Choix d’avenir pour choisir entre deux offres d’emploi
    Finalement, après de nombreux sacrifices, nous nous sentirons libres et comblés au niveau émotionnel : nous saurons ce que nous aurons vécu et nous ne garderons que ce qui nous est vraiment utile. Nous aurons appris à vivre avec ce que nous avons dans le présent et nous pourrons marquer notre vie d’un nouveau départ.
  • Violences : de plus en plus de femmes agressées
    Dans les rues désertes, les femmes constatent l’augmentation du harcèlement et des agressions sexuelles
  • Le télétravail n’est pas impossible à mettre en place !
    Prendre, encore une fois, le temps d’accueillir et d’écouter les doutes, les fragilités de chacun. Se donner aussi le temps de la (ré)adaptation. Il peut aussi être intéressant, une fois de retour au bureau, de prendre le temps de faire un bilan ensemble de ce télétravail pas tout à fait comme les autres. De qui a marché et ce qui n’a pas marché. Quels sont les best practices à conserver? Un bilan à faire de manière individuelle, mais surtout en équipe. Pour mieux valoriser l’apprentissage et l’expérience collective.
  • Guide à l’intention des LGBT
    ayant pour thème les spécificités des personnes s’identifiant LGBTQI+ en terme de soutien à l’allaitement
  • Demandez votre brochuresur le parrainage
    PARRAINER UN ENFANT Ensemble changeons la vie des enfants ! Nos programmes de développement mobilisent les enfants, les familles, les communautés, mais aussi les autorités et associations locales qui ont tous un rôle à jouer dans l’amélioration des conditions de vie et de développement d’une région ou d’un pays.
  • Déconfinement
    Le conseil constitutionnel, saisi par Emmanuel Macron notamment, ne rendra finalement son avis que lundi sur cette loi d’urgence adoptée samedi par le Parlement. Cela repousse donc à lundi soir, sous réserve de cet aval, l’entrée en vigueur de deux dispositions phare :
  • Dans les pays en développement, le Covid-19 va laisser des cicatrices très profondes
    Le PNUD appelle à un soutien d’une ampleur sans précédent pour lutter contre le COVID-19 à long terme dans les pays vulnérables
  • Pendant le confinement il faut savoir relativiser
    Réaliser une liste des choses que nous ne pouvons pas contrôler et sur lesquelles nous avons tendance à nous acharner inutilement peut être très bénéfique. Cela permet de prendre du recul, de canaliser son énergie et de se poser les bonnes questions : cette situation est-elle aussi importante que je le pense ? Que se passera-t-il vraiment si je ne parviens à résoudre ce problème ?
  • Pendant le confinement, la relation aux écrans à changer.
    Sans se donner de règle, on risque de laisser filer la journée, happé par mille et une choses. Le confinement est particulièrement délicat pour les aînés qui vivent seuls. Il est essentiel de maintenir les liens, en appelant par exemple deux fois par jour un parent isolé. Ma vieille tante m’énerve, mais je vais lui téléphoner plus souvent… On peut considérer ce confinement comme une chance de perfectionner la famille, de se perfectionner comme conjoint, comme parent, comme enfant.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.