culture&savoir

Lâcher une vérité cruelle quand rien d'essentiel n'est en jeu relève simplement du fanatisme et de l'intolérance. Après tout, si l'humanité devait savoir toute la vérité.


La vérité. Qui peut se vanter de dire la vérité ? Pour la dire, il faudrait la détenir. Au théâtre, je suis chaque soir devant ce paradoxe : trouver la vérité du personnage. Ça veut dire quoi, au juste ?

La vérité ? Mais je viens de vous la dire la vérité. Et ça fait mal. Elle tache, elle éclabousse la vérité.

Ce qu’il faudrait, c’est toujours concéder à son prochain qu’il a une parcelle de vérité et non pas de dire que toute la vérité est à moi, à mon pays, à ma race, à ma religion.

On confond facilement l’amour de la vérité et l’amour de sa propre vérité, c’est-à-dire l’amour-propre, réducteur de vérité.

Tout le monde ment, mais personne ne dit : “je mens” ; tout le monde se réclame de la vérité, alors que dire « je mens » est la seule chose vraie que l’on puisse dire.

La meilleure, et la plus simple, justification de sa foi, ou de sa non foi, consiste à dire la vérité.

On trompe toujours sa maîtresse avec sa femme. Si votre femme est convaincue de cette vérité, vous lui serez toujours fidèle.

Le seul moyen de s’en sortir est de toujours mentir à sa femme et de toujours dire la vérité à sa maîtresse.

Il est impossible à la femme de discerner le mensonge de la vérité.

Quand une femme dit la vérité, c’est pour déguiser un mensonge.

La vérité est une femme : ses voiles, ses pudeurs et ses mensonges lui appartiennent essentiellement.

L’amour ne symbolise pas une vérité absolue entre deux êtres, mais une attirance vers un homme ou vers une femme que l’on choisit.

L’adversité est la route qui conduit le plus sûrement à la vérité. Celui qui a connu la guerre, les orages et la fureur de la femme, qu’il compte dix-huit ou quatre-vingt hivers, a conquis l’inestimable avantage de l’expérience.

Une belle femme a tout de même quelque chose de commun avec la vérité : toutes deux donnent plus de bonheur lorsqu’on les désire que lorsqu’on les possède.

C’est une vérité courante qu’entre un mari et sa femme, la durée de la lune de miel est en raison de la pudeur de sa femme !

Trouver un moyen entre ce qu’une femme pense de son mari un mois avant qu’elle se marie avec lui et ce qu’elle pense de lui un an après, et vous aurez la vérité sur lui.

Une crainte ridicule me poursuivait, en effet : on ne pouvait mourir sans avoir avoué tous ses mensonges. Non pas à Dieu, ni à un de ses représentants, j’étais au-dessus de ça, vous le pensez bien. Non, il s’agissait de l’avouer aux hommes, à un ami, ou à une femme aimée, par exemple. Autrement, et n’y eût-il qu’un seul mensonge de caché dans une vie, la mort le rendait définitif. Personne, jamais plus, ne connaîtrait la vérité sur ce point puisque le seul qui la connût était justement mort, endormi sur son secret.

Les femmes ont la langue flexible ; elles parlent plus tôt, plus aisément et plus agréablement que les hommes. On les accuse aussi de parler davantage : cela doit être, et je changerais volontiers ce reproche en éloge ; la bouche et les yeux ont chez elles la même activité, et par la même raison. L’homme dit ce qu’il sait, la femme dit ce qui plaît ; l’un pour parler a besoin de connaissance, et l’autre de goût ; l’un doit avoir pour objet principal les choses utiles, l’autre les agréables. Leurs discours ne doivent avoir de formes communes que celles de la vérité.

L’homme et la femme ne s’aimeront jamais aussi authentiquement que deux amis, parce que leur relation est pourrie par la séduction. Ils jouent un rôle. Pire, ils cherchent chacun le beau rôle. Théâtre. Comédie. Mensonge. Il n’y a pas de sécurité en amour, car chacun pense qu’il doit dissimuler qu’il ne peut être aimé tel qu’il est. Apparence. Fausse façade. Un grand amour, c’est un mensonge réussi et constamment renouvelé. Une amitié, c’est une vérité qui s’impose. L’amitié est nue, l’amour fardé.

Heureux sera l’homme qui regarde son parcours sans regrets et se dit : j’ai semé le bonheur sans causer de malheurs, j’ai bâti sans démolir, j’ai donné sans recevoir, j’ai fais rire sans faire pleurer, j’ai soulagé sans provoquer de blessures, j’ai servi la vérité sans dire de mensonges, j’ai donné ma parole sans la trahir, j’ai donné la vie sans l’ôter aux autres, j’ai partagé sans égoïsme, j’ai gagné ma vie sans dérober, j’ai nourri l’orphelin sans ignorer la famine, j’ai abrité le sans-logis sans le laisser au froid, j’ai planté un arbre sans omettre de l’arroser, j’ai sauvé un animal sans l’abandonner, j’ai essuyé des larmes sans indifférence, j’ai tendu la main sans réfléchir, j’ai soutenu la paix sans supporter la violence, j’ai crié justice sans manquer de voix, j’ai croisé le diable sans suivre ses traces, j’ai combattu l’obscurantisme sans manquer de courage, j’ai résisté à la souffrance sans manquer de mérite, j’ai défendu la liberté sans manquement à la morale, j’ai toléré mon prochain sans distinction de race, j’ai respecté la femme sans oublier ma mère, j’ai protégé l’enfant sans exploiter la faiblesse, j’ai commis des erreurs sans le vouloir, j’ai savouré la vie sans me faire du souci, j’ai pardonné sans tenir rancune, j’ai existé sans connaitre la haine, j’ai offert mon amitié sans manquer de loyauté et j’ai aimé sans limites.

A LIRE SUR FAUNES ET FEMMES MAGAZINE

  • Je t’aime, je t’aime aussi donc je te trompe: l’adultère n’est pas toujours le signe d’un couple qui ne fonctionne plus
    Mais ils sont confrontés au défi inverse, qui est de ne pas se retrouver immédiatement dans une zone de peur lorsqu’ils doivent se rapprocher de l’autre, lorsqu’ils doivent construire quelque chose avec quelqu’un. C’est le prix à payer pour la culture extrêmement individualiste dans laquelle ils vivent.
  • La personnalité d’une femme indépendante
    Les femmes fortes n’ont jamais su à quoi cela ressemble d’avoir besoin de quelqu’un, car elles ont dû se débrouiller seules à un âge précoce. Toute femme forte que vous rencontrez a eu des sales décisions à prendre dans sa vie, mais elle a su les dépasser comme une championne qu’elle est essentiellement, ne permettant pas à un faux pas ou la malchance de la contrôler. »
  • LA FRANCHISE… NE PAS SE RABAISSER, ÊTRE FRANC OU SE TAIRE ?
    Egalement, on va chercher à éviter le contact avec les autres qui deviennent des menaces. Quand on se sent mal, que la confiance en soi nous fait défaut à cet instant, on est plus vulnérable et plus à même de se retrouver dans une situation dans laquelle on va se faire rabaisser et humilier. On a l’esprit confus, on ne sait plus où sont nos limites, on ne sait plus comment faire pour se protéger, la porte est grande ouverte pour que les autres s’engouffrent et s’ils sont mal intentionnés ou maladroits à cet instant, ils peuvent en arriver à nous rabaisser, nous humilier, nous blesser profondément.
  • Le Defi De L’Homme, Eternel Et Toujours Frustré
    L’homme qui n’a jamais eu de « mauvaises » pensées envers autrui, ou prononcé avec maladresse des paroles empreintes de méchanceté, ou même agit méchamment par pure « bêtise » ou ignorance?
  • Les espaces publics de Londres plus sûres pour les femmes
    C’est pour changer cette forme d’omerta que des initiatives ont été mises en place dans le pays, non pas pour stigmatiser les hommes, mais bel et bien pour encourager la prise de parole des femmes sur le sujet. Si une grande majorité des femmes peuvent à leur tour dire #MeToo, car elles ont déjà été harcelées ou simplement rabaissées à cause de leur genre, c’est le moment de dénoncer le sexisme et d’apporter sa pierre à l’édifice de l’égalité homme/femme.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.