Londres, la ville la plus tendance


La capitale anglaise revendique d’être la ville touristique la plus visitée au monde. Avec 18 millions de visiteurs étrangers, elle devance Bangkok et Paris.

Londres est une ville extrêmement dynamique, extrêmement créative qui a toujours un temps, une mode d’avance. La capitale britannique se revendique comme la ville la plus branchée de la planète. En ce qui concerne la mode, à Londres tout est permis« Les gens se sentent beaucoup plus libres de tester de nouvelles choses, de tester de nouvelles coupes, Un esprit de liberté qui marque vraiment la ville et c’est ce qui fait que c’est beaucoup plus tendance que Paris ».

Les nouveaux quartiers londoniens tendances permettent depuis quelques années déjà de voir Londres sous un autre angle, les nombreux endroits qu’on y découvre vous plongent immédiatement dans une atmosphère électrique.

Ils sont aujourd’hui des quartiers très prisés aussi bien par les jeunes que les personnes âgées. Ces quartiers londoniens sont très accessibles, animés, branchés et dans lesquels le dernier cri de la mode, plusieurs bars sympas, des objets qui revalorisent l’art urbain ainsi que des attractions authentiques font de la ville de Londres un lieu propice à une pléthore de distractions.

Big Ben à Westminster

Soho

Autrefois un quartier chaud, Soho est aujourd’hui un des lieux les plus branchés de la capitale britannique. Ce quartier est idéal pour aller boire un verre dans un pub et profiter de la vie nocturne londonienne. Chinatown avec ses restaurants et épiceries asiatiques est aussi situé dans le quartier.

Camden Town

Quartier déjanté de Londres, Camden Town attire toujours autant les touristes. Ce lieu est l’endroit où la chanteuse Amy Winehouse habitait et est le repère des gothiques et des punks. Le marché de Camden, le Camden Lock Market, est agréable à visiter avec ses stands de cuisine du monde et ses boutiques de vêtements et d’accessoires décalés. Quand il fait beau, il est très agréable de s’y balader et de goûter à toute sorte de snacks.

Le Musée d’Histoire Naturel à South Kensington

Brixton

Le quartier de Brixton est situé au sud de Londres. La majorité de la population de Brixton est d’origine afro-antillaise, vous retrouverez donc plusieurs spécialités provenant des Caraïbes. Le quartier attire de plus en plus les gens aisés, pour plus d’informations sur cette nouvelle tendance, le Nouvel Observateur a rédigé un article très intéressant sur le sujet. Le Brixton Village est particulièrement sympathique à visiter. C’est un marché couvert où on peut y acheter des produits alimentaires, des objets de décoration, des vêtements vintage…

Mayfair

Mayfair est un quartier luxueux de Londres. On y découvre des boutiques de luxe à la limite du bling-bling. A la différence de South Kensington, le quartier est moins touristique et plus calme.

Greenwich

Greenwich est riche en histoire. Greenwich Village fait en effet partie du patrimoine de l’UNESCO car il fût pendant longtemps un quartier royal. Je vous conseille de visiter le marché de Greenwich avec ses produits artisanaux, le parc de Greenwich (immense !) avec sa vue imprenable sur Londres et de rejoindre la ville en bateau. Si vous aimez les musée historiques, Greenwich abrite 4 musées : les Royals Museums.

Le Routemaster, comme il est appelé, est un bus à impériale rouge datant des années 1950. Tout comme les cabines téléphoniques, les bus de Londres font partie de l’identité britannique. Contrairement aux bus modernes, le Routemaster a pour caractéristiques d’avoir une seule porte d’entrée située à l’arrière du véhicule, et un moteur à l’avant.

Apparu sur le réseau de transport londonien en 1956, le Routemaster a aujourd’hui quasiment disparu de la circulation, remplacé par une version plus moderne.  En revanche, quelques Routemaster résistent encore (et toujours) à l’envahisseur et continuent de circuler à Londres, sur la ligne 15 qui relie Trafalgar Square à la Tour de Londres.

L’occasion de visiter Londres en prenant place dans un bus vintage comme dans les années soixante. 

Hackney, l’incontournable quartier tendance de Londres

Il n’est plus possible de parler des quartiers en vogue de la ville de Londres sans parler du quartier d’ Hackney. Au sud ouest d’Hackney se trouve Hoxton Square, un endroit qui offre aux habitants du quartier des rencontres avec de nombreux artistes pour ceux qui aiment se divertir lors des soirées animées.

Ce quartier méconnu il y a peu d’années affiche bonne mine, des restaurants sympas aux menus pas chers, des discothèques à la mode, des lieux d’expressions artistiques toujours animés, des boîtes de nuit très tendances et autres petites merveilles londoniennes ont élu domicile dans la ville de Londres.

Hackney est un quartier où se côtoient au quotidien des jeunes, des artistes, des mamans avec leurs petits, des touristes, des personnes âgées qui ont besoin d’un lieu d’évasion après des périodes exténuantes.

Hackney est ainsi l’un des quartiers de Londres les plus animés dans lequel il y a la possibilité de visiter de super parcs et autres scènes artistiques qui connaissent un certain développent sans oublier les nombreux marchés en plein air dont le quartier est réputé où il est possible de tout trouver dans ses magasins, des articles haut de gamme aux petites merveilles anciennes.

Un statut de nouveau quartier tendance mérité par L’East End

L’East End est le quartier qui a été choisi certainement à raison pour installer le parc olympique pour les jeux olympiques de 2012. Ce quartier qui était à l’origine un quartier qui devait accueillir des immigrés est devenu petit à petit un quartier prisé par toute une jeunesse.

Les jeunes apprécient fortement l’ambiance qu’on y retrouve, les rues du quartier sont vivantes à tout moment de la journée. Chaque coin d’East End est totalement différent l’un de l’autre, un quartier dont son l’hétéroclisme est l’un de ses atouts majeur. Hormis la vie moins chère et les restaurants et magasins situés à Brick Lane et Shoredish, les galeries d’art s’imposent par la place très importante qu’elles occupent dans le quartier.

L’art marque sa présence avec le Street Art par des graffitis et caricatures savamment réalisés sur de nombreux murs des rues que la jeunesse et les artistes apprécient fortement.

Tous ceux qui aiment ce nouveau cadre d’expression qu’offre East End à ses habitants et qui se nomme « kitch » peuvent profiter de cette mixité de tendances que les jeunes se sont déjà appropriés.

L’East End s’avère peut-être un quartier en de nombreux points différents des quartiers du centre de Londres mais demeure avec ses atouts un quartier londonien très populaire et surtout très apprécié.

Du dépaysement de Brick Lane à l’ambiance électrique de Dalston

Brick Lane vous plonge assurément dans un dépaysement avec l’une des rues les plus longues de Londres. Une rue qui est depuis de bonnes petites années habitée par une importante communauté originaire du Bangladesh qui a même valu le surnom de Banglatown au quartier Brick Lane.

Comme tous les quartiers tendances de Londres, vous retrouvez de nombreux bars et lieux dans lesquels passer des soirées dans une atmosphère typiquement londonienne au quartier Brick Lane.

La musique en tous genres s’écoute à Dalston dans des bars, des boîtes de nuit où des fêtards aux goûts différents envahissent les lieux afin de faire la fête jusqu’à ce qu’ils soient épuisés.

Dalston est un quartier de prédilection pour les amoureux de musique, la musique House ou Electro se joue dans une ambiance décalée que la consommation des cocktails moins chers vient souvent amplifier.

Une visite au Dalston Superstore ou Birthdays sont toujours des occasions d’observer les files interminables de tous ces amoureux de musique qui s’apprêtent à faire la fête !

Un petit tour à la Tate Modern Gallery devrait ravir les amateurs d’art contemporain.

Art, café, gastronomie et vue à la Tate Modern

En plus de découvrir les collections d’art moderne et contemporain de la Tate Modern sur la rive sud de la Tamise, offrez-vous un verre ou faites carrément une halte gastronomique dans l’un des deux restaurants de la Tate Modern – l’un au niveau 9 de la nouvelle extension du musée, le Blavatnik Building, l’autre (le Kitchen & Bar) au niveau 6 du bâtiment principal. Les grandes baies vitrées donnent côté nord sur la Tamise, les ponts de Blackfriars, du Millennium, London Bridge et le fameux Tower Bridge. Vous aurez aussi une vue imprenable sur la Cathédrale Saint-Paul, les gratte-ciel de la City puis plus au loin à l’est vers ceux de Canary Wharf. Plus vers le nord, vous apercevrez une autre tour emblématique de Londres : la BT Tower (tour de British Telecom que l’on peut visiter occasionnellement lors des journées du patrimoine). Côté sud, vous découvrirez une Londres en pleine métamorphose : un déploiement de grues et d’immeubles en construction et des banlieues qui semblent se décliner à l’infini.

C’est Maria Balshaw, directrice de Tate et accessoirement la première femme à occuper ce poste, qui l’a annoncé : les 16-25 ans vont pouvoir visiter les expositions temporaires payantes en déboursant seulement £5.

Le Tate Collective est destiné aux jeunes, qui peinent à sortir les quelques £22 nécessaires à la visite des expositions organisées par Tate, qui gèrent à la fois Tate Modern et Tate Britain à Londres. Que ce soient les expositions blockbusters comme celles sur Picasso, Modigliani, Matisse à Tate Modern ou celles sur les impressionnistes à Londres à Tate Britain, le prix prohibitif de ces expos excluent souvent le jeune public, à faible pouvoir d’achat.

Dans un souci de rajeunir son public et d’ouverture, Maria Balshaw, qui œuvre déjà beaucoup pour accentuer la représentation des artistes féminines au sein de la Tate depuis sa nomination en janvier 2017 par Theresa May à ce poste culturel clé, vient de lancer cette nouvelle initiative.

En plus du ticket d’entrée à £5, le titulaire de Tate Collective a aussi droit à des réductions (-20 %) sur les cafés des musées estampillés Tate mais aussi sur leurs boutiques de souvenirs et livres (-10 %).

Cette initiative est vivement soutenue par le secrétaire d’État à la culture britannique, Matt Hancock, qui a déclaré :

« Les jeunes sont les leaders culturels du futur. Il nous semble important de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour les aider à être plus créatifs et à développer de nouvelles idées. »

Le restaurant de la Tate Modern est situé au septième étage, avec une vue spectaculaire sur la cathédrale Saint-Paul et la ville. Ouvert tous les jours pour le petit-déjeuner, le déjeuner et le thé de l’après-midi, et pour le dîner le vendredi et le samedi, le restaurant propose des menus innovants basés sur des ingrédients de saison soigneusement sélectionnés.
La carte des vins tout aussi imaginative est créée par Hamish Anderson, qui est responsable de la célèbre carte des vins de la Tate Britain. Le restaurant accueille les réservations pour le déjeuner du lundi au vendredi et pour le dîner le vendredi et le samedi soir.

Ce contenu a été fourni par Tate Modern Restaurant

A LIRE AUSSI

  • AIR CLAIRIEU LES FORCES DE L’ORDRE NE VEULENT PLUS INTERVENIR…
    Les forces de l’ordres ont perdue, les exhibitionnistes ont gagné
  • La prespective des jeunes
    On a tous des règles pour nous mêmes, ce sont ces règles qui aident à définir qui nous sommes, donc lorsqu’on transgresse ces règles on risque de se perdre et de devenir quelque chose d’inconnu. Qui est Deb maintenant ? Qui suis-je ? Est-ce un nouveau départ ? Ou le début de la fin !?
  • TATE MODERN – Modern – art – London
    Après quatre mois de fermeture dûe à la pandémie. Musée le plus visité de Londres avec le British Museum, la Tate a été toilettée entre temps, virus oblige, pour accueillir des visiteurs ayant réservé sur internet, si possible masqués, que des parcours fléchés emmèneront à travers collections et expositions.
  • Les aspects de la rébellion des femmes soumise
    Liés à notre engagement et développons nos idées autour de la prostitution, des violences faites aux femmes, de la montée des extrêmes droites et des intégrismes, des droits LGBT, de la laïcité et de la liberté d’expression. Nous voulons donner aux lectrices et aux lecteurs le courage de s’insurger et les moyens de s’organiser pour résister au patriarcat de façon active, puissante et efficace. Nous voyons l’activisme comme une responsabilité civique. Il est pour nous l’une des principales formes que le féminisme doit prendre, impérative pour réaliser ce monde égalitaire auquel nous rêvons.
  • Prendre les bonnes décisions pour son avenir, en choisissant bien son futur métier
    Votre avenir professionnel vous réserve son lot de surprises, bonnes comme mauvaises : nouveau job, promotion, augmentation, mutation… Pour une vie active réussie il est important d’avancer et d’oser prendre des décisions, quitte à saisir parfois les opportunités au vol. Les clefs pour réussir votre vie professionnelle sont ici. Connaître votre avenir professionnel vous assure de prendre les bonnes décisions et de ne louper aucune opportunité.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.