Pourquoi j’ai arrêté d’aider les gens et vous devriez en faire autant


« N’essaie jamais d’aider quelqu’un à moins qu’il ne soit prêt à être aidé. »

Ma mère m’a appris à ne jamais donner de conseils qui ne soient pas demandés, ni de tenter d’aider une personne à moins qu’elle ne vous le demande. J’ai toujours pensé qu’elle était peut-être juste un peu froide. En vieillissant, j’ai commencé à réaliser qu’elle avait en fait raison. Ma mère est l’une des personnes les plus gentilles que je connaisse.

La société met souvent l’accent sur la nécessité d’aider les autres. Je le fais aussi.

On vous dit qu’il faut aider les gens inconditionnellement et surtout lorsqu’ils s’y attendent le moins. Rien de tout cela, bien évidemment, n’est faux. Les actes de bonté aléatoires peuvent changer la vie d’une personne dans bien des cas. Cependant, la médaille a son revers. Et il est essentiel de ne pas faire abstraction de l’autre face de l’impact d’un tel geste.

  • Voici le «mauvais»
  • Voici le «bon»
  • Voici le «mauvais» qui se trouve dans le «bon»
  • Voici le «bon» qui est dans le «mauvais»
  • Voici la vie

Tout n’est pas mauvais. De la même manière que, tout n’est pas bon. Il y a du bon dans le mauvais. Et il y a du mauvais dans le bon. Ce n’est pas mauvais en soi d’aider les gens. Mais ce n’est pas non plus ce qu’il y a de meilleur pour eux. Donc, voici les raisons pour lesquelles j’ai personnellement cessé d’aider les gens, et je vous recommande d’en faire autant:

1. Arrêtez d’aider les personnes qui ne méritent pas votre aide

Cela n’est pas évident. On nous a appris qu’aider les gens est la meilleure chose à faire. Vous devez désapprendre cette croyance populaire.

« En vieillissant, vous découvrirez que vous avez deux mains, l’une pour vous aider, l’autre pour aider les autres. » ~ Sam Levenson

Les créateurs de « start-up » demandent souvent de faire appel à mes lumières. Je sais combien il est difficile de gérer une start-up, j’en gère une moi-même. J’ai pourtant arrêté d’offrir mon savoir gratuitement.Annonce

On m’a souvent invitée dans le passé à boire un café uniquement pour faire appel à mes lumières. Si vous avez quelques millions d’euros à la banque à investir, récupérer mes idées gratuitement n’est pas acceptable, surtout si vous ne vous faites même pas l’effort de me payer le café.

On ne comprend pas que j’aie une famille à nourrir, des prêts à rembourser, des délais à respecter. On ne réalise pas qu’en prenant le temps de boire un café, il me faudra compenser ce temps perdu et rester à travailler jusqu’à deux heures du matin.

Si les gens n’imaginent pas que mon temps est précieux, alors je n’ai pas de temps à consacrer à ces personnes !

Si les gens ne se préoccupent pas de vous, vous n’avez pas à les aider. Ils ne méritent pas votre aide.

Maintenant, je donne simplement le tarif que je prends et je quitte la place. Oui, c’est très dur, mais cela facilite ma vie et me rend plus heureuse. Je suis davantage prise au sérieux. Si quelqu’un n’a pas de quoi se payer mes conseils, je propose habituellement un autre moyen d’échange.

Règle n°1 : Ne jamais rien offrir gratuitement.Règle n°2 : Ne jamais oublier la règle n°1.La prochaine fois que quelqu’un vous demande de parler gratuitement à sa conférence, n’acceptez pas avant d’avoir négocié au mieux. Si la personne ne peut pas se le permettre, demandez à avoir un stand gratuit, du temps pour promouvoir votre propre entreprise ou peut-être des tickets gratuits pour la conférence. Cela montrera si elle est sérieuse concernant votre présence à sa conférence.

On cherchera toujours à vous exploiter si vous vous laissez faire. Vous n’avez pas le temps d’aider tout le monde, n’aidez que les personnes qui méritent votre aide.

Rappelez-vous, la première personne qu’il faut aider c’est VOUS-MÊME.

Si aider les gens vous rend malheureux, ne le faites pas. C’est un règle simple.

Il faut parfois se montrer égoïste et passer avant tout le monde. Ignorez ce que la société vous presse de faire.Annonce

2. Arrêtez d’aider les gens qui n’apprécient pas votre aide

Ma plus grande faiblesse, c’est que j’aime aider les gens.

J’aide les gens, qu’ils me le demandent ou non. Mais vous ne savez jamais si ce genre de philosophie ne va pas se retourner contre vous.

Un ancien client à moi n’allait pas bien. Mon équipe a passé quelques jours à analyser toutes les données et tendances pour trouver où était le problème. Comme c’était hors contrat, je n’ai pas facturé. Nous l’avons fait parce que nous voulions que le client réussisse. Mon équipe a découvert de sérieux problèmes dans le modèle et la stratégie commerciale du client. Nous avons montré nos découvertes au client et il nous a congédiés sur-le-champ.

Nous avons agi par empathie et compassion pour notre client. Nous lui avons dit ce qu’il ne voulait pas entendre. Nous avons perdu un client en essayant de l’aider. Et pour finir, il a détesté que l’on donne notre opinion de professionnels.

Le meilleur moyen de devenir l’ennemi de son ami est de lui offrir un conseil qu’il ne veut pas entendre.

Quand j’offre mon aide, je souhaite vraiment aider. Mais très souvent, les gens ne sont pas prêts à accepter mon aide. C’est normal. Tout changement demande du temps et la plupart des gens ne veulent pas changer.

Vous ne devez pas offrir vos services si les gens ne sont pas préparés à les recevoir, sinon ils pourraient revenir un jour en vous rendant responsable de leurs problèmes.

J’ai arrêté d’aider les gens qui ne veulent pas de mon aide. Moins de drames, plus de temps pour moi.Annonce

3. Arrêtez d’aider les gens si vous nen êtes pas capable à 100 %

C’est le point le plus important. Proposer d’aider quelqu’un si vous n’êtes pas apte à le faire, c’est NON. Je l’ai fait un certain nombre de fois et je le regrette encore aujourd’hui.

Il y a quelques années, mes parents sont partis à l’étranger et ils m’ont demandé de m’occuper de leur maison. Je ne sais pas du tout comment on arrose les plantes. J’ai versé beaucoup trop d’eau sur certaines et trop peu sur d’autres. Un mois plus tard, au retour de mes parents, toutes les plantes étaient mortes. Si je ne leur avais pas offert mon aide, quelqu’un qui sait comment prendre soin des plantes aurait pu le faire et les précieuses plantes de mon père seraient encore en vie aujourd’hui. Ils ne m’ont plus jamais laissé toucher à une plante.

Aider les gens quand vous n’en avez ni les compétences ni le temps fera plus de mal que de bien.

Offrir son aide en faisant du mauvais boulot fera plus de mal que de bien. C’est comme être aveugle et apprendre à quelqu’un à peindre. Vous faites rater des opportunités de trouver une meilleure aide.

Votre gentillesse peut heurter aussi les gens dans certaines circonstances. L’une des façons les plus simples de détruire une relation est d’offrir une aide qu’on ne peut satisfaire.

Au final, tout peut être bon comme mauvais. Nous devons tous faire notre possible pour trouver le juste équilibre entre les deux.

Réfléchissez toujours très soigneusement avant d’offrir votre aide à quelqu’un. C’est peut-être aller sinon au-devant d’une perte de temps, d’argent et risquer de rompre une relation qui vous est chère (qu’elle soit personnelle ou professionnelle).

Un acte de bonté gratuit peut changer la vie de quelqu’un, mais aussi la détruire.

A LIRE AUSSI

KODAK Digital Still Camera

AIR CLAIRIEU LES FORCES DE L’ORDRE NE VEUX PLUS INTERVENIR…


Les forces de l’ordres ont perdue, les exhibitionnistes ont gagné

TATE MODERN – Modern – art – London


Après quatre mois de fermeture dûe à la pandémie. Musée le plus visité de Londres avec le British Museum, la Tate a été toilettée entre temps, virus oblige, pour accueillir des visiteurs ayant réservé sur internet, si possible masqués, que des parcours fléchés emmèneront à travers collections et expositions.

Les aspects de la rébellion des femmes soumise


Liés à notre engagement et développons nos idées autour de la prostitution, des violences faites aux femmes, de la montée des extrêmes droites et des intégrismes, des droits LGBT, de la laïcité et de la liberté d’expression.
Nous voulons donner aux lectrices et aux lecteurs le courage de s’insurger et les moyens de s’organiser pour résister au patriarcat de façon active, puissante et efficace. Nous voyons l’activisme comme une responsabilité civique. Il est pour nous l’une des principales formes que le féminisme doit prendre, impérative pour réaliser ce monde égalitaire auquel nous rêvons.

Prendre les bonnes décisions pour son avenir, en choisissant bien son futur métier


Votre avenir professionnel vous réserve son lot de surprises, bonnes comme mauvaises : nouveau job, promotion, augmentation, mutation… Pour une vie active réussie il est important d’avancer et d’oser prendre des décisions, quitte à saisir parfois les opportunités au vol. Les clefs pour réussir votre vie professionnelle sont ici. Connaître votre avenir professionnel vous assure de prendre les bonnes décisions et de ne louper aucune opportunité.

Une transition de cette nature se réfléchit alors autour de trois grandes questions.


l’importance d’assumer notre identité trans, d’accepter la réalité de nos parcours, de vivre libres et fières. Je crois aussi, mais ça vous le savez, qu’il nous appartient de construire ensemble une belle communauté, ouverte et inclusive, bienveillante et loyale, capable de nous soutenir et porter notre appartenance au monde.
Je vous invite à lire cet article brillant.

Un commentaire

  1. francefougere

    C’est la sagesse même. Cela m’est arrivé d’aider – vraiment – quelqu’un qui ne valait rien, mais les apparences étaient trompeuses.
    Je m’en suis aperçue rapidement, limitant ainsi les dégâts, mais il a fallu plusieurs années, quand il a publié un livre, pour me rendre compte à quel point il était faux et nuisible. Et il ne vaut pas la peine que je publie sa véritable biographie. Ce serait une perte de temps, même pour rétablir la vérité.
    Il vient de publier un nouveau livre en duo … qui passe encore plus inaperçu – un seul article et encore pour faire plaisir à quelqu’un.
    Donc, prudence, la générosité, c’est bien, mais il faut mettre des limites/
    Merci – Bon week-end !

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.