Aller au contenu principal

DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

Le développement personnel est un ensemble de courants psychologiques. Ces derniers ont pour but de permettre d’atteindre des objectifs. Les techniques de développement personnel sont utiles pour améliorer son mode de vie. On peut faire recours à la spiritualité et à d’autres types d’enseignements pour y arriver.

QUELS SONT LES PRINCIPES DU DÉVELOPPEMENT PERSONNEL ?

Le développement personnel est surtout lié à l’épanouissement d’un individu. Cet exercice se pratique sur plusieurs plans le concernant. Les pratiques s’adressent ainsi surtout à ceux qui recherchent un mieux-être dans leur vie. Elles consistent à prendre en charge la vie mentale, morale et psychique. La vie spirituelle d’un être humain.

Pour faire un travail de développement sur soi-même, il faut prendre en compte plusieurs points. Notre relation avec les autres est très importante. Il faut veiller à ce que nos relations avec les autres soient plus saines et plus simples. La relation avec soi-même aussi compte beaucoup pour le développement personnel. Il faut développer des capacités permettant d’éviter les souffrances qu’on s’inflige à soi-même. Pour un bon développement personnel, il faut aussi avoir une bonne relation avec Dieu. Il faut croire qu’il existe un être puissant à qui on est relié et qui veille sur nous.

Entreprendre une démarche de développement personnel est un risque à prendre.

LES ÉLÉMENTS FONDAMENTAUX DU DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

Dans le développement personnel, plusieurs éléments sont importants. En effet, il faut avoir confiance en soi pour un bon développement personnel. Elle vous permet de réussir dans la plupart de vos entreprises et dans plusieurs domaines de votre vie.

Le bien-être est aussi fondamental pour tout développement personnel. La sensation de bien-être vous permet d’être en paix avec vous-même et donne un sentiment de satisfaction. Vous devrez ressentir ce bien-être dans tous les domaines de votre vie. Que ce soit professionnel, sentimental ou sanitaire. Dans un bon développement personnel, il faut trouver un sens à sa vie et définir ses priorités. Ceci est très important pour savoir dans quelle direction on va.

Apprendre à gérer ses émotions ou certains traits de sa personnalité, développer son intuition, prendre confiance… A l’aide de conseils d’experts et d’exercices, notre dossier vous donne les clés pour mieux vous connaître et gagner en sérénité au travail.

Le développement personnel est une façon d’être comme une façon de faire à soi même. J’entends par là que tout ce qui concerne le développement personnel est une démarche précisément… personnelle. Chacun va y trouver, à défaut de ce qu’il y apporte, ce qu’il y recherche.

J’ai toujours entendu parler de développement personnel. Et j’ai toujours entendu parler de technique de développement personnel. Et enfin, je dois le reconnaître, j’ai toujours regardé tout çà avec une certaine circonspection. Mais, à bien y réfléchir, chacun voit midi à sa porte. Et il arrive, parfois, que la mienne reste fermée (je parle de ma porte)…

Maintenant, je reconnais que l’approche comportementale est une technique de développement personnel qui fait des miracles. Encore faut-il que nous soyons d’accord sur ce que constitue – et définit – une technique de développement personnel. Quels en sont les outil? Pourquoi est-ce que j’affirme que le développement personnel accomplit des miracles. Mais pas que.

Si je me réfère à ma propre vie, l’approche comportementale liée au développement personnel me permet de changer ma vie chaque jour? Je résous en 8 semaines des problèmes que je traine depuis 20 ans.  Par extension, ma vie en est durablement et positivement changée.

Tout e qui concerne le développement personnel s’est considérablement développé depuis les années 2000. Ce n’est pas une raison pour que je vous fasse avaler des couleuvres. En amont comme en aval comme du développement personnel, il y a des millions de personnes. Dans le monde entier. Elles se sont découvertes et acceptées pour qui elles sont comme elles sont. Moi y compris.

Les différentes approches du développement personnel

Le développement personnel consiste en l’utilisation de méthodes pour favoriser l’accomplissement de soi. Il s’agit donc de bien être et, qui dit bien être dit bien faire.

Ces méthodes de développement personnel peuvent revêtir différents aspects:

  • Coaching (individuel ou professionnel)
  • Coaching sportif
  • Formations (gestion du stress, gestion des conflits)
  • Parcours thérapeutiques (psychologie, psychanalyse, psychothérapie)
  • Méditation
  • Relaxation
  • Spiritualité

Toutes ces techniques ou approches ont pour vocation de vous apporter bien êtresérénité et équilibre tant psychique que physique. Il convient cependant de se rapprocher de professionnels compétents. Ceux qui travaillent de façon individuelle. Ou au sein d’une organisation.

Les différents modes du développement personnel

Le développement personnel voit le jour dans les années au pays de l’Oncle Sam. Il est largement adopté en Europe dans les années 60/70. Les théories qui constituent son fondement sont tirées des travaux des psychanalystes Alfred Adler (1870-1937) et Carl Gustav Jung (1875-1961).

Les théories de Carl Gustav Jung reprises sont l’inconscient collectif, les archétypes, la vision du rêve, la synchronicité et, surtout, le concept central de l’individualisation. Selon ce psychanalyste (Jung), la psychologie ne se limite pas qu’à résoudre les problèmes vécus par l’homme. Ceci se fonde sur les expériences du passé. Elle a également pour but d’aider tout individu à préparer, et à réaliser, son avenir.

Alfred Adler donne à la psychologie une dimension qu’elle n’a pas auparavant. Il créé la psychologie individuelle. Elle a pour but l’amélioration de l’image de soi. Et de la capacité d’un individu à affronter les situations vécues au quotidien.

Les résultats des travaux de plusieurs autres chercheurs sont des outils également utilisés dans le développement personnel. On peut citer entre autres:

  • La gestalt-thérapie dont le fondateur est Fritz Perls
  • Le psychodrame dont le fondateur est Jacob Levy Moreno
  • La sophrologie dont Alfonso Caycedo est l’un des fondateurs
  • L’approche centrée sur la personne de Carl Rogers
  • La programmation neurolinguistique (PNL) dont Richard Bandler et John Grinder sont les précurseurs

On peut donc définir le développement personnel comme un ensemble de démarches effectuées dans le but de provoquer un changement dans sa vie. Au sens de “changer, c’est évoluer”.

Développement personnel: Une remis en cause de soi même

Cela implique une remise en cause de soi même avec pour objectif de comprendre:

  • Le but de son existence
  • Son système de pensée
  • Son système de croyances et de certitudes
  • L’ensemble de ses comportements quotidiens

Dans la pratique, ces démarches se résument le plus souvent aux quatre principaux points ci-après:

Développement personnel: Amélioration des relations avec les autres

1 – Comment vous comportez vous avec votre entourage?
2 – Avez-vous des relations saines ou des relations destructrices?
3 – De façon concrète, que vous apportent vos relations?
4 – Quel type d’ami(e), d’époux/épouse, de frère/sœur ou de parent êtes-vous?

Les réponses à ces questions conduisent à prendre des décisions importantes à propos de ces relations.

Développement personnel: Amélioration de la relation à soi-même

C’est l’un des volets les plus importants. Les résolutions sont prises sur la base des réponses aux questions suivantes:

5 – Comment pouvez-vous être un meilleur ami pour vous-même?
6 – À quel point vous aimez-vous?
7 – Pour arrêter de vous faire souffrir, que devez-vous faire?
8 – Pour cesser de vous dévaloriser, quels sont les aspects que vous devez changer dans votre quotidien?

Ce volet implique également la connaissance de soi. Et aussi la découverte de ses dons et talents. Il s’agit là de les mettre en valeur.

Développement personnel: Amélioration de la relation avec votre propre histoire

Pour que votre avenir soit le plus radieux possible, un tour dans votre passé s’impose.

9 – Quels sont les personnes les plus significatives de votre passé?
10 – Quelles relations passées vous ont le plus marqué?
11 – Quelle influence sur votre vie actuelle a la relation que vous avez avec vos parents?

Les réponses à ce type de questions vous permettent d’évaluer votre passé. Puis d’entreprendre des démarches pour vous en libérer. A compter du moment où vous estimez que le passé est une entrave à votre développement. Cela peut donc impliquer de franches discussions avec des personnes avec qui vous avez des conflits.

Développement personnel: La relation au spirituel

Entendons nous bien. Je ne parle aucunement de religion quand je fais allusion à une dimension spirituelle. Je ne fais référence qu’à l’esprit lui même. A l’état d’esprit même. Ici, il ne s’agit pas de questionnements, il s’agit juste de reconnaître qu’il y a une part de spiritualité qui vous habite.

Avec laquelle vous êtes “relié(e)”. D’ailleurs, que faites quand vous pratiquez des séances de méditation, la transe, un travail sur votre respiration, etc., si ce n’est une démarche spirituelle?

D’une façon générale, le développement personnel a pour vocation de vous permettre d’atteindre un meilleur niveau de vie. Et ce dans tout ou partie des domaines de votre vie.

La vocation du développement personnel

A l’aide de toutes ces démarches, il s’agit pour vous de mettre en valeur des éléments qui constituent votre personnalité et que vous n’osez pas exploiter. Ou que vous ne savez pas exploiter.

La vocation du développement personnel est donc de vous permettre de valoriser toutes vos compétences. Qu’elles soient personnelles, sociales, professionnelles. Ceci en sachant utiliser ce que d’aucuns nomment vos “énergies”. C’est à dire trouver des moyens utiles pour apprendre à vous affirmer. A oser être soi. C’est la raison pour laquelle, chacun, sur la foi de ses ressentis et désirs est plus attiré par une méthode qu’une autre.

Par exemple, vous êtes convaincu que seule la pratique d’un sport à risques vous permet de cultiver votre capital de confiance en soi. Sa pratique permet d’enrichir votre développement personnel.

J’entends par là, que vous pouvez être attiré(e) par une ou des pratiques diverses (méditation, sport, études, spiritualité, etc…). Celles-ci vous permettent d’avoir de vous une image de soi et une estime de soi positive. Voire au “top” pour certains.

Prendre le risque de faire ou refaire ce que vous n’avez jamais osé jusqu’alors vous permet – peut-être – de dépasser vos limites. Et, ainsi, de participer activement à l’accomplissement de soi.

Vous pouvez choisir des activités ou des supports de développement personnel qui favorisent votre équilibre. Les techniques employées vous permettent de ne plus souffrir du stress qui vous handicape. Ou d’apprendre à traiter vos problèmes d’angoisse ou d’anxiété.

Intérêt du développement personnel

Toutes et tous, nous vivons dans une société dite “industrielle et riche”. Les outils que nous utilisons pour produire tout ce dont nous avons besoin sont de plus en plus sophistiqués. Et, alors que nous devons nous en sentir mieux, il est notoire que beaucoup en souffrent de plus en plus.

Notre société avance de plus en vite. Est de plus en plus exigeante avec chacun d’entre nous. Il nous faut, dans tous les domaines de notre vie, être les meilleurs. Être à la hauteur. De tout. Et de tout le monde. Nous exigeons de nous comme des autres qu’ils soient à la hauteur de nos ambitions. De notre soif de… tout. Ce qui, mis dans son contexte, est bien compréhensible. Mais, c’est épuisant et inhumain!

Notre société dite de “consommation” – je ne porte aucun jugement à ce propos – fait que nous sommes sollicités en permanence à tous propos afin de consommer.

Développement personnel: Se mettre sous pression

Beaucoup de gens perdent de vue leurs objectifs de vie. Elles ont les plus grandes difficultés à satisfaire à certains diktats commerciaux. Ce qui leur renvoie d’eux une image négative. Et participe à considérablement les stresser.

Ces personnes sont d’autant plus victime de stress que tout est question d’échec et de réussite. Partant, arrivées à un certain niveau d’usure (burn out), il devient difficile de ne pas contrôler ses peurs en s’enjoignant de réussir. Par peur d’échouer, ces mêmes personnes génèrent l’inverse de ce qu’elles souhaitent.

Elles échouent dans la réalisation de leurs priorités. Ces personnes ont bien conscience que leur vie est phagocytée par des sollicitations qui leur font douter du sens de leur propre vie. Qui les empêche d’être plus à l’écoute d’eux mêmes. Elles ne veulent pas être en reste. Elles oublient de s’occuper d’elles.

Généralement, il suffit d’un écueil de vie pour que ces mêmes personnes en reviennent à considérer leur relation à la vie. A la joie. Au plaisir, Aux obligations. Et j’en oublie.

Progressivement, des gens se posent des questions à propos d’eux mêmes. Ils réinvestissent le sens d’elle même, en tant que personne. Le sens de leur vie. Elles choisissent de s’intéresser au développement personnel. Elles se mettent en quête d’activités sociales, professionnelles, affectives qui les mettent plus en lien avec leur personnalité.

Chemin faisant, elles retrouvent un sens à leur vie. Elles se donnent les moyens de leur propre bien être. Ainsi, elles lâchent prise à propos de choses du quotidien dont elles se rendent compte qu’elles leur accordent bien plus d’importance qu’elles n’en méritent.

Les points faibles du développement personnel

C’est comme cela que, chacun à son rythme, nous apprenons à lâcher prise à propos de nos peurs. C’est en se comportant de la sorte que, par exemple, nous en venons à nous faire confiance. Partant, à découvrir comment ne plus être victime d’angoisse ou de crise d’angoisse.

La durée d’une prise en charge inscrite dans une démarche de développement personnel n’est pas précise. Cette démarche varie de quelques semaines à plusieurs années. Voire, toute la vie.

Sans une rigueur extrême, point de bons résultats. Ou ceux-ci ne seront pas stabilisés. Pour l’expérience que j’ai des outils “classiques” du développement personnel, il faut, plus ou moins régulièrement, se remettre à l’ouvrage. La technique de développement personnel passe, le plus souvent, par une intervention dite “sous contraintes”. Cela signifie que vous devez faire certains exercices. Sans discuter. Vous êtes entrainé(e). Obligé(e). Ce qui favorise la peur de l’échec.

Le développement personnel ne permet pas de traiter vos troubles psychiques à la racine. Il est une fusion de plusieurs méthodes thérapeutiques. Ce n’est donc pas une psychothérapie.

En terme de technique de développement personnel, vous courrez le risque être la proie idéale pour certains vendeurs de rêves. Je ne puis que vous encourager à être vigilant à propos de certains stages ou formations vantant une technique de développement personnel ou une autre.

Développement personnel: Points de comparaisons

Idem en ce qui concerne certaines personnes. Lesquelles, par exemple, vous font croire qu’en ne faisant rien, ou pas grand chose, vous devenez riche. Que cela favorise votre développement personnel. Ce qui va change vraiment dans votre vie ce sont les milliers d’euros que vous dépensez pour un résultat inversement proportionnel à l’objectif souhaité.

Entendons nous. Certains stages en technique de développement personnel sont sérieux. C’est une minorité sur un nombre croissant d’offres douteuses. Charge à vous d’exercer votre sens critique et votre libre arbitre. A ce sujet, certains chiffres font mention d’un pourcentage de 1% de personnes dont la vie et la perception changent vraiment à la suite d’utilisation de technique de développement personnel.

L’approche comportementale appartient à ce mode thérapeutique dénommé thérapie brève. Cette approche vous permet de mieux vous découvrir. De régler vos problèmes internes. Comme externes. De mieux vous aimer. En bref, de traverser votre vie avec sérénité. Tout en étant acteur de cette même vie.

L’approche comportementale a plusieurs points de similitudes avec le développement personnel de base. Celui-ci s’est d’ailleurs très largement inspiré de quelques unes des théories de la thérapie comportementale issue de l’approche systémique de Palo Alto. Pour que ceci vous apparaisse d’une façon plus claire, je dresse ci-dessous un énoncé comparatif.

Mettre l’amour (au sens large) à la base de nos actions

Il est souvent difficile de mettre l’amour au centre de notre vie et de nos actions. Nous n’avons pas le temps, nous sommes trop débordés, trop stressés…

Pourtant, l’amour et la bienveillance envers nous-mêmes et envers les autres nous simplifierait bien la vie.

Par exemple, si nous essayons de contrôler les autres, nous gaspillons notre énergie.

Pour appliquer ce principe, il faut d’abord accepter, c’est-à-dire que nous pouvons nous engager envers les gens et les circonstances tels qu’ils se présentent à nous. Cette ouverture est une forme d’amour.

Une autre dimension importante de cet « amour » réside dans la responsabilité.

Cela signifie de ne blâmer personne pour ce qui nous arrive.

Puisque tous les problèmes contiennent des solutions et des opportunités, cette responsabilité nous aide à transformer favorablement chaque situation.

Nous avons tendance à reproduire l’environnement émotionnel que nous avons connu lorsque nous étions jeunes

Les influences de notre enfance nous aident à nous connaître.

Elles ne sont ni bonnes ni mauvaises.

Nous tendons à nous traiter comme nos parents l’ont fait et nous recréons souvent les types de relations que nous avons eues avec nos parents.

Nous nous critiquons si nos parents nous ont critiqués; nous gardons courage si nos parents nous ont encouragés.

Pour clarifier cette tendance dans votre vie, pensez à vos relations avec votre patron(ne), au travail, ou votre relation de couple, par exemple.

Si le résultat de cet examen est négatif, ne blâmez pas vos parents pour autant.

Ils ont fait de leur mieux et ne pouvaient vous enseigner ce qu’ils ignoraient eux-mêmes.

Faites preuve de compassion avec votre parents et demandez-leur plutôt de vous parler de leur enfance.

Ainsi, vous comprendrez mieux leurs croyances – même si elles sont éventuellement destructrices – et vous apprendrez à vous libérer de certaines peurs ou de pensées trop rigides.

Le plus grand pouvoir dont nous disposons est celui du moment présent

Toutes les expériences de notre vie découlent des moments que nous avons vécus à travers nos pensées et nos attitudes passés. Ces moments sont révolus.

Ce qui est important, maintenant, est de choisir ce que nous pensons, faisons et disons au présent, notamment à travers le lâcher prise et la pleine conscience.

Ce « pouvoir » vient justement du fait que notre présent contribue à façonner les événements que nous vivrons demain, la semaine prochaine, le mois prochain, et ainsi de suite.

Alors, est-ce que les pensées que vous avez en ce moment même sont négatives ou positives ?

Contribuent-elles à forger un avenir qui sera garant de satisfaction et de bien-être ?

Même si nous avons entretenu des pensées destructrices pendant longtemps, le passé n’a aucune prise sur notre vie.

Seul compte le présent et le potentiel de changement positif qu’il recèle !

 La réalité à laquelle nous faisons face est constituée de nos pensées, et nous pouvons changer nos pensées…

Peu importe les problèmes et les difficultés que nous subirons dans notre vie, ils ne forment que les effets extérieurs de nos pensées et de notre vie intérieure.

Par exemple, l’autocritique qui conduit au manque d’estime de soi n’est qu’une pensée négative à notre propre sujet.

Lorsque vous vous dites « Je ne possède pas de valeur », cette pensée produit une cascade de conséquences, notamment des émotions négatives comme la tristesse et la colère.

De ce fait, si vous faites l’économie de ce genre de pensées, vous coupez court aux conséquences destructrices qui s’ensuivent habituellement.

En d’autres mots, si vous changez vos pensées pour le mieux, vos émotions suivront avec plaisir dans la même direction.

Le développement personnel est très important pour réussir dans la vie. Il est donc nécessaire de développer des capacités visant à s’assurer un mieux-être dans la vie.

A LIRE

FAUNES ET FEMMES MAGAZINE

L’homme et la femme le cœur que s’éclairent les mobiles et les actes des créatures humaines des divorces ? Un Scandale en Bohême.

Je fais le distinguo entre l’adultère et la non-monogamie. L’adultère, c’est la violation d’un contrat. Les gens me comprennent de travers en pensant que je dis qu’avoir une liaison, ce n’est pas grave. Pas du tout! En revanche, je pense que notre prochain défi sera de reconsidérer la monogamie.

Témoignages : « Pourquoi je veux rester célibataire »

Le mal de notre siècle est le célibat. Et puis quand bien même vous trouvez quelqu’un :

soit vous vous lassez
soit c’est l’autre qui se lasse.
vous avez d’autres opportunités ailleurs
soit c’est l’autre qui en a. Au meilleur des cas, la relation ne durera pas. Ce qui vous frustre car au fond, vous aimeriez enfin satisfaire votre désir de fonder un couple dans la pérennité. Seulement voilà. Plus vous le voulez, et moins vous le concrétisez. Mais pourquoi doit-on rester célibataire à vie quand on a pourtant l’impression d’être quelqu’un de bien ?

Avoir conscience de la situation et savoir faire le tri

L’envie de changement dans un contexte économique fragile et instable. Vous aviez un emploi permanent et vous avez pris le pari d’accepter un emploi temporaire sans vous demander si votre contrat allait être renouvelé ou si votre poste temporaire allait se transformer en poste permanent.

faire l’amour à une femme et la rendre folle ?

Quand faire l’amour est réussi
Les hommes sont souvent bien moins égoïstes que ne l’imaginent les femmes ! Pour eux, une relation sexuelle est réussie si leur partenaire a ressenti du plaisir. Ils rêvent de la combler.

Le fabriquant du godemichet

L’épidémie de coronavirus est en train de pourrir la vie de la planète entière. Et si certains ont la libido « confinée » par l’anxiété et le flux incessant des chaînes info, ce n’est pas le cas de tout le monde. La preuve, les audiences de sites porno et la vente par correspondance de sex toys explosent. Autre domaine qui semble profiter de la crise : le camming.

Le camming, c’est faire du sexe devant une webcam et même être payé pour ça. Et en cette période de confinement, ça cartonne. Selon le site Cam4, leader mondial de partage de webcam X amateur, le trafic sur le site et le nombre d’utilisateurs explosent.

Les Amour impossible : stopper ou persévérer ?

Les amis(es) peuvent être une aide extraordinaire lorsque vous voulez oublier quelqu’un, même si vous avez du mal à pleurer sur leur épaule. Lorsque vous avez le besoin de vous sentir apprécié et de vous distraire, une soirée en ville avec des amis proches peut être un excellent remède.
Vos amis pourraient en plus beaucoup apprécier ce geste, surtout si vous les avez plutôt négligés pendant que vous étiez en couple ou que vous couriez derrière la personne qui vous plaisait.
Évitez de laisser vos amis vous convaincre d’avoir une nouvelle relation avant de vous sentir prêt à le faire.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

AFRICAN ELITES PROGRAM

Online Training Course

%d blogueurs aiment cette page :