conseil&actu

La vie devant soi – Croire – Questions de vie, questions de foi


Dans un monde en équilibre instable, il est tentant d’osciller entre espoir et découragement. Plus encore, sans doute, en ces temps de rentrée, où le désir de mettre un peu de nouveauté dans sa vie se conjugue mal avec le retour rapide de la routine.

Quand on prend de l’âge (jeunes, ce commentaire vous concerne aussi), il arrive que l’on se dise : «ma vie est derrière moi.» À cette constatation, on peut ajouter un survol qui, si l’on est lucide, ne donne pas envie de pavoiser. Il y a d’ailleurs des moments où le regard porté sur le passé ne voit que du bien, d’autres moments où nous ne percevons que les échecs ou les insuffisances. Au fond, peu importe car, quel que soit notre âge ou notre état de santé, notre vie n’est pas derrière nous mais devant nous. Nous allons vers la vie et ce n’est pas toujours facile à croire. Nous voici, ici et maintenant, en un point précis de notre existence. Le passé est inscrit dans notre corps et dans notre esprit, comme des couches géologiques, mais actives pour le meilleur et pour le pire. Grande est la tentation d’imaginer que notre passé nous enferme dans une sorte de destin. Il n’en est rien car, où que nous en soyons, nous sommes sous l’emprise d’un appel qui nous vient d’ailleurs, du «pas-encore-là.» En voie de création, nous sommes encore à venir. C’est pourquoi, chacune à sa manière, nos trois lectures nous mettent en posture d’attente, c’est-à-dire _d’espérance (mot tiré de la seconde lecture, où il est donné comme synonyme de persévérance et de courage). La plénitude de la vie est devant nous, au bout de la route.

La fin de l’avenir

Nous voici donc en train de vivre une histoire où chaque instant est lourd de la présence de l’avenir. Présence active, créatrice, puisqu’il s’agit de la présence divine. Si nous étions conditionnés par notre passé seulement, nous serions, répétons-le, enfermés dans la prison d’un destin. En fait, notre passé est assumé et reconstruit dans le déploiement d’une alliance avec Dieu qui génère du nouveau, parce que Dieu est toujours nouveau. Pensons à l’enfant à sa naissance : tout un passé est là, avec l’ADN, de son héritage, et pourtant il est neuf, imprévisible, unique. Être fils d’Abraham, c’est un bon héritage, mais parce que Dieu est libre, c’est-à-dire détenteur du pouvoir de faire advenir du nouveau (les enfants nés «des pierres que voici»), alliés à lui nous devenons participants de son absolue liberté. Mais Jean Baptiste nous annonce la fin de ce parcours et l’heure du bilan. Il voit en perspective la venue du Christ, déjà venu à Bethléem mais maintenant à la veille de naître à l’accomplissement de sa mission, avec son ultime venue, parole tranchante qui opère le tri entre le bon et le mauvais, entre ce qui vaut et ce qui ne vaut rien. Effrayant ? Non car nous sommes tous porteurs de paille et de bon grain : le tri terminal libérera chacun de nous de «l’homme de fraude et d’iniquité».

A LIRE AUSSI : Cagnotte faunes et femmes magazine

Ce balancement de nos émotions n’est pourtant pas une fatalité : il est possible de sortir de nos schémas de vie et de pensées toxiques. De nouvelles peurs nous assaillent (voir notre sondage exclusif), mais nous pouvons les transformer en forces. Nous avons, en nous et autour de nous, les moyens de grandir en optimisme et en confiance. Pas une confiance aveugle et béate, mais une confiance authentique, profonde, qui prend en compte la réalité de notre être, de nos inquiétudes et du monde. Il y a, pour chacun d’entre nous, de vraies raisons de croire en soi et en l’avenir.

Nous parle de nos peurs. Quelles sont-elles ? Près de la moitié d’entre nous craint pour le bonheur à venir de ses enfants. Dans un monde instable, malmené par les crises économiques et écologiques, le futur est plus que jamais source d’angoisse. Pour apaiser nos peurs, la première étape indispensable consiste à les nommer et à comprendre leurs causes profondes. Décryptages – rassurants – d’experts.

Sondage exclusif : que craignez-vous le plus ?

Pour aller plus loin

Sur un échantillon représentatif de mille personnes âgées de 18 ans et plus, interrogées à leur domicile selon la méthode des quotas, stratification par régions et catégorie d’agglomération.

Que nos enfants soient malheureux

45 % des Français ont peur que leurs enfants ne soient pas heureux. Première peur citée, elle atteint 53 % chez les 50-64 ans, et 49 % chez les 25-34 ans et les 35-49 ans.

La maladie

39 % ont peur de la maladie. Cette crainte concerne surtout les tranches d’âges les plus élevées : elle touche 54 % des 65 ans et plus, et 48 % des 50-64 ans. Au contraire, les 25-34 ans ne sont que 20 % à l’évoquer.

La dégradation de l’environnement

38 % ont peur de la dégradation de l’environnement. Cette peur arrive en tête chez les 25-34 ans (53 %) et en deuxième position chez les 18-24 ans (56 %), alors qu’elle ne touche que 24 % des 65 ans et plus. Dans cette classe d’âge, c’est la peur de la vieillesse qui arrive en troisième position (38 %).

Le chômage

38 % ont peur du chômage. Une crainte particulièrement vive chez les 18-24 ans, qui sont 57 % à l’évoquer, et chez les 25-34 ans (48 %). Les 35-49 ans lui accordent la deuxième place (47 %).

Le manque argent

34 % ont peur du manque d’argent. Comme la peur du chômage, elle est plus forte chez les jeunes : elle est ressentie par 45 % des 18-24 ans et par 44 % des 25-34 ans.

Les cinq autres peurs citées :

– 31 % ont peur de l’insécurité (34 % des 65 ans et plus).

– 19 %, de la détérioration des conditions de travail (29 % des 25-34 ans).

– 19 %, de la vieillesse (38 % des 65 ans et plus).

– 7 %, de la solitude (20 % des 65 ans et plus).

– 3 %, du divorce, de la séparation (7 % des 25-34 ans).

Que nos enfants soient malheureux

« Notre société insiste énormément sur l’importance de bien s’occuper de ses enfants, constate la philosoph Michela Marzano, auteure de Visages de la peur. Cette pression est accrue par le fait qu’avoir un enfant est désormais mis sur le compte du seul désir des adultes : c’est “un enfant si je veux, quand je veux”. D’où une responsabilité grandissante à leur égard. » Et excessive, pour la philosophe, car « on ne peut pas “contrôler” le bonheur d’un autre ». 

Le psychanalyste et thérapeute familial Serge Hefez, auteur de Quand la famille s’emmêle, explique cette peur par le fait que « la famille s’axe aujourd’hui autour des sentiments, du fait d’être bien ensemble… Dans ce rapport en miroir, les enfants sont devenus le baromètre du bonheur de leurs parents. Pour peu que l’ado se montre hésitant par rapport aux études qu’il veut faire, ses parents se sentent euxmêmes menacés. En fait, en disant qu’ils ont peur pour l’avenir de leurs enfants, les adultes ne font qu’exprimer leurs angoisses vis-à-vis de leur propre futur ».

Cesser de revivre indéfiniment les mêmes événements désagréables et prendre un nouveau virage dans notre existence, c’est possible. Cela passe par une parole plus libre, plus vraie. Et souvent par une thérapie. Explications.

Redevenir célibataire maintenant ? Ce serait de la folie. » « Démissionner ? Suicidaire ! » La crise nous enferme dans un discours frileux. Mais devons-nous continuer à supporter ce travail vers lequel nous partons chaque matin la boule au ventre ? Subir les humiliations de ce supérieur dont nous sommes, pensons-nous, le souffre-douleur ? Faut-il accepter la dilution de notre couple dans les obligations familiales ? Rester pour les enfants ? Chacune de nos histoires d’amour est-elle vouée à suivre une courbe « déceptive » ? Non. Notre épanouissement ne dépend pas d’une récession globale. Il est possible de renouer avec nos aspirations secrètes.

En finir avec les faux-semblants

Souvenez-vous, ce matin, en déposant vos enfants à l’école, en prenant votre café au comptoir, en arrivant au bureau : combien de fois avez-vous menti sur votre état général, celui de votre vie personnelle, professionnelle ? Rien de plus compréhensible quand il s’agit de préserver les apparences en société. Mais même dans l’intimité, notre parole reflète rarement la profondeur de notre existence.  Nous ne sommes pas bien avec notre conjoint, mais nous le connaissons ; pas bien dans notre métier, mais nous nous y sommes faits… Mettre à jour les raisons pour lesquelles nous nous sommes enfermés dans une situation dont nous souffrons, nous avouer que nous n’y trouvons pas, ou plus, notre compte, trouver la vérité de notre désir, cela conduit à la perspective de changement, autrement dit au saut dans l’inconnu ».

Libérer sa pensée

Laura, 35 ans, s’est allongée sur le divan après une rupture. Un jour, au moment de régler sa séance, elle signale à sa thérapeute qu’elle a rédigé sur son chèque de paiement une belle lettre « N ». Sa « belle haine » pour son ancien amour lui a sauté à la figure et l’a aidée à tourner la page. S’exprimer sans penser et sans censure permet de reconquérir une indépendance perdue sans le savoir. « N ous ne sommes pas libres dans le choix de notre parcours, de nos amours. Nous agissons parfois contre nous-mêmes. En nous laissant aller, nous en prenons conscience, nous pouvons nous confronter à notre destin personnel et le redessiner. » En thérapie, il arrive que nous prononcions des paroles auxquelles nous trouvons soudainement un sens caché. Notre rapport à nous-même, aux autres et au monde s’en trouve alors bouleversé. Et cette révélation provoque un changement : il n’est plus déprimé, ou phobique, etc. Cette découverte de l’autre signification d’un mot, d’une lettre, d’un chiffre, réoriente sa vie ». Un déclic s’est produit.

«Quoi qu’il arrive, crois en la vie, crois en demain, crois en ce que tu fais mais surtout, crois en toi».

1. Celui qui croit en soi aura plus de facilité à voir les aspects positifs dans les situations difficiles.

Le fait de croire en soi nous amènera à voir le côté positif dans chaque situation, même si la situation actuelle que nous vivons nous semble désespérée. Croire en nous nous rassure, nous donne de l’assurance, nous fait sentir qu’il existe une solution positive à nos problèmes.

A LIRE :

2. La foi en soi nous permet d’aller de l’avant.

Lorsque nous croyons en nos capacités, nous émanons un certain pouvoir, une certaine force qui nous propulse vers l’avant. Même lorsque le monde entier nous donne l’impression de nous avoir délaissé pendant un certain temps, le fait de croire en soi nous donne des ailes, nous aide à avancer sur notre chemin, malgré le fait que les résultats escomptés ne soient pas encore visibles.

3. La croyance en nos capacités nous confère une vision à long terme.

Il est important d’avoir une vision à long terme, tout en appréciant le moment présent. Le fait de croire en ses capacités nous permet de visualiser notre vie et de comprendre que ce que nous vivons actuellement n’est que passager. Pour atteindre de nouveaux horizons, nous n’avons qu’à suivre notre vision, en restant fidèle à soi-même et en posant des gestes en accord avec cette vision.

4. Celui qui croit en soi passe à l’action.

Croire en soi nous permet de nous concentrer sur ce que nous voulons obtenir de la vie et de passer à l’action, en adoptant une attitude positive. Celui qui croit en ses capacités trouve la force et l’énergie nécessaires pour avancer, pour entreprendre des actions orientées vers ses objectifs.

5. Plus nous croyons en nous, plus nous suivons l’élan de notre cœur.

Le fait de croire en soi nous permet de suivre la voie du cœur. En ayant confiance en nos talents, en notre potentiel, nous permettons à notre cœur de manifester ses véritables intentions, pour ensuite nous laisser guider vers notre idéal de vie. Celui qui croit en soi cherche en lui-même toute l’aide dont il a besoin et il suit les chuchotements de sa petite voix intérieure.

6. En croyant en soi, nous développons une attitude positive.

La foi en soi est le point de départ qui nous fait dire: «Je ne connais peut-être pas ce que l’avenir me réserve avec certitude, mais j’ai la ferme conviction que tout se passera pour le mieux». Cette attitude positive aura un impact majeur sur le déroulement de notre vie.

7. Le fait de croire en soi nous permet d’atteindre les objectifs que nous nous fixons.

Celui qui croit en soi détient les reines de son existence. Si nous croyons au plus profond de notre cœur que nous sommes en mesure d’atteindre nos objectifs, nous réussirons tout ce que nous entreprenons. La croyance en nos pouvoirs est le point de mire de toute réussite. Celui qui est convaincu d’être capable déploie des forces puissantes, qui l’aideront à atteindre tous les buts fixés.

8. Le fait d’avoir la foi en soi nous motive dans nos projets.

Celui qui croit en soi trouve une certaine motivation à entreprendre ses projets, puisqu’il écarte le doute et la peur de son chemin. La peur nous bloque bien souvent la route mais le fait d’être convaincu de ses capacités est d’un grand secours dans les moments les plus durs. Cela amène la motivation nécessaire pour continuer à aller de l’avant.

9. Croire en soi nous aide à saisir les occasions.

La vie place sur notre chemin une multitude d’occasions. Celui qui croit en soi a un avantage, puisqu’il osera saisir la bonne occasion, sans douter de son potentiel. En connaissant sa valeur, il ne craindra pas de proposer sa candidature ou de saisir les occasions qui sont en lien avec ses aspirations.

10. La croyance en nos propres capacités nous permet de garder espoir et d’être confiant.

Celui qui croit en soi ne désespère pas. Il sait qu’il y a toujours de l’espoir, qu’il y a un dénouement positif possible à toute situation. Il est confiant que la vie place sur son chemin les événements susceptibles de le faire évoluer. Il a également confiance en lui, il dégage un certain calme et détachement face à des situations jugées difficiles.

11. Plus nous croyons en nous, plus nous avons de possibilités qui s’ouvrent à nous.

Si nous sommes animés par la croyance en notre force intérieure, nous verrons un univers de possibilités s’ouvrir à nous. Nous serons plus à l’affût des occasions qui nous entourent. Nous trouverons la force de nous lancer et de suivre notre propre voie, peu importe les obstacles.

Que la femme soit l’avenir de l’homme, voilà qui saute aux yeux et, même, aux beaux yeux. Clin d’oeil à ceux qui ne l’auraient pas remarqué, mieux vaut s’en apercevoir avant que d’avoir son passé devant soi. La femme est aussi l’avenir du vin, pour ne pas dire celui de l’homme du vin. Elles sont de plus en plus nombreuses les viticultrices, oenologues, sommelières, négociantes ou tonnelières à montrer de quel bois on élève les vins. Les hommes n’ont qu’à bien se tenir. Bien souvent, elles mieux qu’eux, ajoutant l’intuition au caractère, font avancer un monde qui tournerait un peu en rond. 

Tellement que certains sont d’avis d’attendre qu’elle gagne en densité. Que jeunesse passe, au fond. Mais c’est quand on l’a devant soi que la vie a du goût.

A lire aussi

9 beaux hôtels pour un week-end à la campagne au Portugal


Bien qu’il ne s’agisse pas d’une destination commune pour ceux qui voyagent au Portugal, l’hôtel Furadouro Boutique est une petite perle et un choix idéal pour ceux qui aiment passer leur temps en bord de mer. La proximité de l’hôtel avec la mer permet une expérience reposante et calme, ce qui en fait une destination parfaite pour quelques jours d’évasion loin des problèmes et du stress du quotidien. Au …

110 Idées de slogans d’agences de voyages et de circuits


Êtes-vous à court d’idées pour votre prochaine destination vacances ? Sachez que pour vous dépayser, il n’y a rien de mieux que d’aller vous ressourcer dans la nature. Le Kenya se prête très bien à cette idée. Littoral et volcans de grande beauté, peuple chaleureux et accueillant, nombreuses aires protégées… ce ne sont pas les attraits touristiques qui manquent à ce beau pays. Faire un safari kenya revient à contempler toute la beauté de l’environnement kenyan dans une totale communion avec…

Les voyages promovacances


Les meilleurs séjours de promovacances. Promovances est un site de e-tourisme reconnu sur le marché. Grâce à une gamme complète de séjours tout compris, le cœur même de leur proposition commerciale, ils couvrent de nombreuses destinations en proposant également des vols, des hôtels et même jusqu’au camping. Autant de prestations que vous pourrez combiner ou réserver séparément.

L’île aux parfums Mayotte confinement


La température extérieure quotidienne avoisine les 30 à 32°C, mais plutôt 40 à 45°C à l’intérieur des cases. « On n’a ni ventilateur ni climatiseur », explique Namati Houmadi, âgée d’une cinquantaine d’années et mère de quatre enfants de 12 à 20 ans : « Dehors, on peut au moins respirer ! ».

Londres le pays des merveilles


Préparer son voyage à Londres
Vous avez prévu d’aller passer quelques jours à Londres ? Vous avez bien raison : la capitale anglaise est une ville passionnante, il y a tant de choses à y voir ! Comment s’y rendre ? A quoi faut-il penser avant d’y aller ? Que faut-il faire sur place ? Voici quelques conseils pour bien préparer votre voyage à Londres.

Découvrez les secrets les mieux gardés de la riche culture aborigène de Sydney.


Sydney abrite également un grand nombre d’universités de classe mondiale avec des centaines de milliers d’étudiants inscrits à un moment donné – dont beaucoup viennent du monde entier, offrant aux étudiants une chance de rencontrer et de converser avec des personnes de leur âge qui saluent de cultures différentes. Plusieurs des universités de Sydney sont classées parmi les meilleures d’Australie, notamment l’ Université de Nouvelle-Galles du Sud, l’Université de Sydney (classée parmi les 50 meilleures universités au monde), l’ Université de Western Sydney et l’Université la plus internationale de Sydney, l’Université Macquarie.

Locations de voitures à prix bas | Carflexi.com


Le Top Des Loueurs À Prix Bas CarFlexi vous offre les meilleures tarifs des loueurs internationnaux et locaux sur 45.000 stations de location! Un bon Choix, Des économies, Un Bon Service! Destinations Populaires. Lisbonne A partir de EUR 1 par Jour Faro A partir de EUR 2 par […]

Une Idée pour voyager: voici des bons plans pour voyager en Russie


La Russie est une terre d’aventure aux portes de l’Europe. Entre nation moderne et empire nostalgique de sa grandeur, la Russie offre une architecture et une richesse culturelle unique. L’étendue de ce vaste pays offre des paysages aussi verdoyants que glacés. Le pays du soleil de minuit et des nuits polaires est riche d’une belle hospitalité russe alliant joie et mélancolie, rudesse et convivialité.

Offshore Company Registration Dubai | Europe Emirates Group


Offshore Company Registration in Dubai and the Rest of the UAE 
A popular choice for companies looking to secure presence in Dubai and the UAE is setting up an offshore business through the offshore company registration process. 
Those corporations not intending to engage

Nature | Vivez mon Japon


Appréciez la majesté de la nature à quelques stations en train de n’importe quelle ville japonaise.

Vous envisagez de mettre les voiles à la République dominicaine.


Pourquoi partir voyager en République Dominicaine ? République Dominicaine Plages de sable blanc sous une rangée de cocotiers aux feuilles luxuriantes, serviettes de bain étendues à même le sol, larges chapeaux de paille et parasols, c’est l’image parfaite du bord de la mer dominicaine, pendant les vacances. Oui […]

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.