société

Malgré le confinement, le monde et lâche faunes et femmes magazine ne lâche rien… et se lâche !


Le paradoxe est aimé des romanciers. Le sauveur méprisé, l’égoïsme humaine, le monde égoïste soudainement généreux, le fou sage et le héros lâche. La plupart des écrivains passent leur vie à écrire sur la malice inattendue de la vertu supposée vertueuse, et inattendu dans la soi-disant péché.

Manifestement, je n’ai jamais eu le vrai goût de la vie et la gravité qui est son corollaire, surtout la persévérance. Je pourrais évoquer les circonstances familiales, défaut dans ma trame. En place d’une maison, d’un enracinement familial : un lieu de passage, un hôtel. Je ne cherche pas d’explication, les choses sont comme elles sont. Simplement, je ne sais pas si elles vont pouvoir continuer. Être lâche, c’est pas forcément reculer, ça peut simplement consister à faire un pas de côté pour plus rien voir de ce qui dérange.

 Créer son entreprise permet tout simplement de réaliser un rêve ou de se donner la chance de réussir quand d’autres ne nous la donnent pas. C’est aller au bout des choses et de son projet, oser, croire en soi et en ses propres capacités, et quel que soit le résultat, même s’il est négatif ou mitigé, pouvoir ne pas regretter…  » de n’avoir jamais essayé ! « , comme dans la chanson Dommage (Bigflo et Oli). Au moins tenter sa chance, se donner les moyens, et être fière d’avoir traversé ses peurs et d’être sortie de sa petite zone de confort et d’habitudes. De plus, quand le succès est au rendez-vous, alors juste savourer le plaisir et la satisfaction que tout cela existe grâce à soi. C’est de la pure création, comme un artiste parti d’une toile vierge. Le tableau ou l’entreprise ressemble à ce que l’on y met, en fonction de qui on est, donc c’est unique ! Et travailler dans la Manche, c’est un cadre de vie exceptionnel pour soi et pour ses enfants, dans un environnement protégé, avec la force de la mer et de la campagne pour garder les pieds sur terre. Ce sont des relations de proximité, un réseau d’interactions professionnelles accessible à tous, et des interlocuteurs bien plus disponibles que si l’on habitait Nancy ! »

Alors je vous demande de me laisser une chance de réaliser mon rêve ne soyez pas égoïste que je sois une femme transgenre. je suis épanouie par mon travail-ci si vous aimez mon projet mes articles vous plaisent soutenais moi

Qu’est-ce qu’un projet de vie ? Pourquoi est-ce indispensable d’en avoir un ? Pourquoi peu de personnes font l’effort de comprendre ce qu’elles veulent réellement accomplir ?

Dans cet article je vais m’intéresser à l’un des sous-domaines du développement professionnel qui m’intéresse le plus : la concrétisation de projet. Si vous suivez Penser et Agir, vous savez sûrement déjà que j’accorde un grande importance à la notion de projet et que c’est pour moi la voie royale pour booster la confiance en soi, vaincre la peur de l’échec et vivre une vie épanouie et riche en expériences positives.

Je vais revenir plus en détail sur la notion de projet professionnel en vous expliquant tout d’abord ce que cela représente exactement selon moi et pourquoi est-ce qu’il est indispensable d’en définir un. Enfin, je vous détaillerai les 4 étapes pour définir un projet professionnel correctement afin que vous puissiez passer à l’action tout de suite après avoir lu cet article.

Pourquoi construire un projet professionnel ?

Avoir un projet professionnel, c’est se définir soi-même en tant qu’individu mais aussi se fixer des objectifs clairs et précis de recherche dans le cadre d’un futur emploi.

Pour être pertinente, cette recherche doit être déterminée par plusieurs critères : un métier précis, un secteur d’activité précis et une zone géographique précise.

Il est alors plus facile de développer une stratégie de recherche efficace.

À quoi sert un projet professionnel ?

Cela permet notamment de :

  • Prendre conscience de la valeur ajoutée de son parcours et de son expérience
  • Bien identifier toutes ses compétences, son expertise et son savoir-être
  • Savoir ce que l’on veut faire et dans quel type d’environnement on souhaite évoluer
  • Engager et orienter sa recherche autour d’un objectif clair et précis
  • Pouvoir mieux parler de soi et de sa valeur professionnelle auprès des employeurs
  • Être capable de « se vendre » dans le cadre d’un entretien de recrutement
  • Mieux « se vendre » dans le cadre d’un entretien réseau

« construire son projet professionnel est une démarche personnelle qui permet de mettre en adéquation son profil professionnel, ses aspirations ou ambitions, sa connaissance des milieux socioprofessionnels et celle du marché de l’emploi ».

L’objectif étant en effet de créer du lien entre ses propres expériences et compétences et les évolutions du marché de l’emploi en termes d’offre et de demande.

Pour autant, les simples compétences « techniques » professionnelles ne suffisent pas.

Ainsi, un véritable projet global professionnel ne se limite plus à l’unique recherche d‘emploi mais prend en compte un ensemble de facteurs à la fois internes et externes au profil de l’étudiant.

« Aujourd’hui, les jeunes sont relativement autonomes pour effectuer leur choix, car ils ont bien compris qu’ils sont en quête d’un projet professionnel et non pas d’un emploi. Les critères immédiats ne suffisent pas. »

Au fil du temps, les projets s’élaborent. Pour finalement parvenir, en dernière année, à définir très précisément le secteur d’activité, le type d’entreprise et de poste qui correspondent aux objectifs.

« On parle alors de voies d’approfondissement ». En lien avec le projet, il faut s’ouvrir vers des secteurs d’activité et des spécialisations – finances, journaliste, pigiste, secrétaire…

« Nous les orientons progressivement en travaillant sur la stratégie de recherche de stage et en définissant le portefeuille de compétences nécessaires. Il s’agit d’identifier dans les expériences leur valeur ajoutée et les facteurs motivants. Nous anticipons le plus possible. »

poursuit Corinne Goetz

Il ne faut surtout pas sous-estimer l’importance des stages effectués dans le cadre de votre parcours scolaire.

« Parmi les principaux facteurs de différenciation figurent les stages qui ont été réalisés avec efficacité. Bien choisir son stage est un gage d’embauche ».

confirme Laurent Trébulle

Qu’est-ce qu’un projet personnel et professionnel ?

La construction du projet professionnel se fait en 2 étapes respectivement centrées sur l’identification de votre profil personnel et professionnel.

Le questionnement sur vos affinités personnelles va vous amener sur le terrain des valeurs morales.

Ces dernières proviennent généralement de votre milieu social ou des diverses expériences que vous avez pu vivre : témoignage d’une situation injuste, émouvante, acte héroïque…

Quelles qu’elles soient, chacune d’entre elles influencera à un degré plus ou moins important les actions que vous mènerez lorsque vous serez en poste.

Cela est d’autant plus pertinent que dans un monde où l’innovation est un facteur de survie de nombreuses entreprises. Le journaliste doit pouvoir se référer à ses valeurs morales et éthiques dans toutes les projets qu’il est amené à mener.

Côté professionnel, vous avez probablement déjà effectué un ou plusieurs stages ? Exercé un job d’été comment stagiaire journaliste? Dirigé ou participé à des projets au sein d’une association ?

Ces diverses expériences font appel à des savoir-faire, des compétences techniques, des soft-skills ou des comportements auxquels vous pourrez faire appel tout au long de votre vie professionnelle.

D’où l’importance de faire le point sur ce que vous avez acquis, ce qui vous a plu ou déplu. Cela vous permettra de définir les postes et les environnements dans lesquels vous aimeriez travailler.

Comment construire un projet professionnel ?

1ère étape : définir son profil personnel

Pour aborder la question du « Quoi faire ? », il est conseillé de répondre préalablement à la question du « Qui suis-je ? ».

La réponse la plus simple est celle de votre état civil. Viennent ensuite d’autres questions davantage reliées à votre histoire personnelle :

  • Quels étaient mes rêves d’enfants ?
  • Quels sont mes centres d’intérêt, mes passions ?

Ces premières questions sont primordiales car elles permettront de définir ce que vous aimez faire ou ne pas faire (1).

De plus, elles vous permettront d’envisager plus sérieusement (ou non) la possibilité de vivre de vos passions à long terme.

Viennent ensuite les questions liées à votre personnalité :

  • Quels sont les 5 traits de caractère qui me définissent le mieux ?
  • Quels sont mes principales qualités et mes principaux défauts ?

Enfin, nous vous conseillons de vous interroger sur vos besoins :

  • De quoi aurai-je principalement besoin lorsque je serai en poste ?
  • Dans quelle mesure mon travail me permettra-t-il de m’épanouir ?
  • Mon travail me permettra-t-il, à lui seul, de subvenir à ces besoins ?
  • Quel sens puis-je donner aux besoins de survie, sécurité, appartenance, estime de soi et accomplissement personnel ?

2ème étape : définir son profil professionnel

Voici quelques exemples de questions à vous poser :

  • Lesquelles de mes expériences peuvent intéresser des professionnels ?
  • Ces expériences m’ont elles plu ?
  • Quelles compétences ai-je développées grâce à ces expériences ? (savoir-faire, savoir-être, savoir faire faire) ?
  • Quel bilan « humain » puis-je en tirer ?
  • Quels ont été mes points forts ? Mes points faibles ?

Que de questions ! Encore faut-il savoir à qui les adresser…

Naturellement, cette étape d’introspection vous permettra d’apporter beaucoup d’eau à votre moulin.

Interroger sa famille et ses amis sur son profil personnel peut être aussi intéressant et vous apportez des éléments de réponse complémentaires.

Pour aller plus loin dans la définition de votre profil professionnel, vous pouvez aussi questionner vos anciens collègues de stage ou de jobs.

Enfin, les consultants spécialisés (comme ceux de Sap ) ou les conseillers d’orientation de votre établissement scolaire pourront vous apporter quelques clés nécessaires supplémentaires.

Pour conclure

Que vous soyez en fin d’études ou en reconversion, la définition de votre projet professionnel est une étape clé pour trouver la voie qui vous correspond.

Répondre à toutes les questions citées dans cet article vous apportera des connaissances plus fines sur vous-mêmes et vous permettra de trouver plus rapidement votre place dans le monde professionnel.

A Lire aussi

FAUNES ET FEMMES MAGAZINE

A Coeur Ouvert, Déposer les armes, lâcher prise


Le secret réside dans la capacité à abandonner nos résistances qui nous empêchent d’avancer et de lâcher prise. Pour y parvenir.

Fête des grands pères


La date de la fête des grands-pères correspond au premier dimanche du mois d’octobre, chaque année. La fête des grands-pères en 2020 correspondra au dimanche 4 octobre. Faire plaisir à un grand-père. L’occasion est parfaite pour rapprocher les générations en organisant un repas festif autour de « papy » le jour de la fête des grands-pères. Vous pourrez souligner la fête des grands pères en 2019 en lui …

Créer, développer, faunes et femmes magazine une maison d’édition à soutenir


Les services proposés se ressemblent, mais les cagnottes ne sont pas similaires. Voici notre top 5 des cagnottes en ligne. Leetchi. Créée en 2009, la plateforme Leetchi est 100% made in France. Cette cagnotte très accessible a séduit plus de 12 millions d’utilisateurs dans le monde, et plus exactement dans 150 pays. 700 millions d’euros ont été collectés sur la plateforme depuis sa …

Un cœur doit se battre pour l’amour et non pour la haine.


Mais voilà la vérité: le véritable amour est chaotique, émaillé de frustrations et de déceptions, de disputes et de compromis, d’énervements et d’incompréhensions. Aucun couple ne sort de chaque conflit en tombant rigoureusement d’accord sur tout.

Minimalisme : un mode de vie qui élimine les excès


Minimalisme : la définition simple. Le minimalisme est un mode de vie à part entière dont l’objectif est de se concentrer sur ce qui nous est vraiment utile pour vivre bien et mieux. Adopter ce style de vie, c’est donc éliminer les excès, les choses superflues pour ne garder que l’indispensable. En suivant les grands principes du minimalisme, ceci permet également de réaliser des économies non négligeables.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.