Aller au contenu principal

Après le déconfinement la fin des temps le monde part à l’envers

La défiance à l’égard du pouvoir n’est pas nouvelle. Mais selon des élus locaux et des hauts fonctionnaires, elle est à un niveau jamais atteint.

Ce qui semble plus certain, selon nos informations, c’est qu’un retour à la « normale » ne serait pas immédiat. Il n’est pas question, par exemple, de rouvrir aussitôt commerces et écoles, mais une réouverture des écoles seulement en septembre n’est pas non plus décidée.

Les semaines de confinement ont passé et les craintes de se retrouver avec une Cocotte-Minute sociale n’ont cessé de grandir. Elus locaux, syndicalistes, hauts fonctionnaires sont inquiets. Dans quel état d’esprit les Français, confrontés à la pire pandémie du siècle et à une crise économique sans précédent, vont-ils se trouver au moment où le gouvernement incite à la reprise du travail ? Les derniers sondages d’opinion marquent un enracinement patent d’une colère à l’égard de l’exécutif et de sa gestion de la crise sanitaire : selon une enquête du , menée entre le 10 et le 12 avril, ce sentiment serait partagé par 53 % des personnes interrogées.

Les échos recueillis auprès des élus locaux ne sont guère plus optimistes. Partout, ils sentent une défiance et une perte de crédibilité de la parole publique à un niveau jamais atteint. Et alors que les territoires ont été inégalement touchés par l’épidémie de Covid-19 et que tout le monde n’a pas la même expérience du confinement, ils témoignent tous d’une exaspération très présente. « Le nombre de mails et courriers reçus à ma permanence me disant “on n’a plus confiance” s’est multiplié. L’exécutif est attendu au tournant nous pourrions dire part là que c’est la fin des temps  ».

Cette défiance à l’égard du pouvoir n’est pas nouvelle. Le mouvement des « gilets jaunes » avait déjà révélé un mécontentement social des classes populaires sans équivalent. La mobilisation importante contre la réforme des retraites de l’hiver avait démontré que ce rejet de la politique du gouvernement était très partagé chez les salariés. Délicat de faire des pronostics sur une nouvelle explosion sociale mais la vigilance est de mise au gouvernement. Un haut fonctionnaire, rattaché au ministère de l’intérieur, en convient : « Il est difficile de lire dans la boule de cristal. Cependant, on voit bien que la fracturation de la société se creuse encore, l’affaiblissement de l’autorité de l’Etat s’accroît. La période gilet jaune n’est pas cicatrisée.

A l’annonce du confinement, de nombreux parisiens ont quitté la capitale pour rejoindre leur résidence secondaire ou familiale. En a-t-il été autant pour la capitale britannique ?

Londres peut-elle se vanter d’avoir su contenir ce mouvement de population ? Une étude de l’Université d’Oxford montre qu’au moins 250 000 personnes ont quitté Londres au début du lockdown pour rejoindre les zones rurales.

Encore une bonne raison de comparer les deux capitales. Début mars, à l’annonce du confinement, presque 200 000 parisiens ont quitté la ville pour s’enfermer au grand air, dans leur résidence secondaire ou familiale. En ajoutant la banlieue parisienne, ce chiffre grimpe à 1 million de personnes. C’est un véritable exode urbain qui s’est réalisé en seulement quelques jours !

Mais comment expliquer un écart si important alors que le Grand Paris et Londres ont des superficies et populations presques identiques ?

Les deux métropoles comptent chacunes plus de 8 millions de résidents sur une surface quasi identique de 1572 km² pour Londres et 1305 km² pour la région parisienne. Mais la ville de Paris concentre plus du quart de la population francilienne. Les parisiens ont donc moins d’espace que les londoniens qui sont mieux répartis sur l’ensemble du Grand Londres. Londres a-t-elle réussi à convaincre ses d’habitants grâce à ses nombreux espaces verts ou les contrôles ont-ils été plus stricts ?

– En Afrique, les rues de Lagos, ville la plus peuplée d’Afrique subsaharienne, grouillaient de monde lundi après un confinement d’un mois qui a asphyxié l’économie du Nigeria. Au Rwanda, les habitants de Kigali ont repris le travail.

Il semble pourtant que ce moment de rassemblement à distance et d’échanges de balcons à fenêtres ait du mal à survivre au déconfinement. Dès lundi soir, les applaudissements se sont singulièrement taris dans de nombreuses localités.

Le mauvais temps a certainement fait son œuvre, tout comme la liberté rendue aux Français de se déplacer sans autorisation ni limitation dans le temps. Les habitants des grandes villes étaient nombreux lundi soir à de nouveau arpenter les rues de leurs cités, voire à fêter leurs retrouvailles autour d’un verre à 20 heures. «Les applaudissements ont largement décliné. C’est une vraie question: Faut il encore applaudir les soignants et jusqu’à quand? »

Par C.P., G.L. et M.-L.W.Le 10 mai 2020 à 07h48, modifié le 11 mai 2020 à 00h52

L’essentiel :

  • C’est officiellement la fin du confinement en France, depuis dimanche minuit. Mais « restez prudent », a encore rappelé Emmanuel Macron. « Le virus est toujours là ».
  • En France, 70 personnes sont mortes durant les dernières 24 heures. C’est le plus faible bilan depuis le confinement. Le Covid-19 a tué 26 380 morts depuis le début de l’épidémie.
  • Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de morts (78 862), devant le Royaume-Uni (31 855), l’Italie (30 560), l’Espagne (26 621) et la France (26 380).

La Grèce prolonge le confinement des camps de migrants.

La Grèce prolonge jusqu’au 21 mai le confinement imposé depuis mars aux camps de migrants, qui devait initialement être levé lundi. Le ministère n’a pas expliqué pourquoi cette décision avait été prise, six jours après le début de l’assouplissement des mesures de restriction. Jusqu’à présent, aucun cas de contamination n’a été enregistré dans les camps des îles de la mer Égée, selon les autorités. Sur le continent, deux camps et un hôtel accueillant des demandeurs d’asile ont été fermés en avril après que de nombreux tests se soient révélés positifs au Covid-19.

Liban : 13 cas parmi des soldats au tribunal militaire de Beyrouth. 

C’est ce qu’annonce l’armée libanaise. Un programme de dépistage concernant désormais des dizaines de juges et d’avocats a été mis en place. Au Liban, 845 cas de la maladie de Covid-19 ont été officiellement recensés, pour 26 décès. Le pays a initié un déconfinement mais, ces derniers jours, le nombre de cas est reparti à la hausse, notamment parmi des rapatriés. Le ministre de la Santé Hamad Hassan a mis en garde contre la propagation de la maladie et un retour à la case départ.

 Les femmes davantage frappées par le virus au Québec. 

Alors que le Covid-19 touche davantage les hommes que les femmes dans plusieurs pays, les femmes représentent 59,7 % des personnes contaminées par le virus au Québec et 54,1 % des décès, selon l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). A la fin de la semaine, le Québec comptait alors 36 986 cas confirmés de coronavirus et 2786 morts. Pour l’instant pas d’explication officielles, mais les femmes sont très majoritaires parmi les infirmières et les services de soins pour personnes âgées. Le groupe d’âge le plus touché par le virus au Québec est celui des 30-49 ans, avec 28 % des contaminations. Pour ce qui est des décès, le groupe le plus durement frappé est celui des 80-89 ans, avec 40 % des morts, suivi par les 90 ans et plus, avec 33,4 %.

Cannes : un sanglier sur la Croisette. 

Privée de starlettes et désertée en cette période de déconfinement, la Croisette cannoise a attiré un jeune sanglier d’une cinquantaine de kilo. L’animal solitaire a été repéré par une patrouille de nuit de la police municipale vers 1h50 dimanche, déambulant tranquillement sur une Croisette. « Notre objectif était d’éviter que le sanglier ne puisse causer un accident, et aussi qu’il se fasse du mal à lui-même », explique Yves Daros, le directeur de la police municipale. Escorté de près par une voiture de police, l’animal a finalement rebroussé chemin et regagné, après un dernier détour par le célèbre établissement du Palm Beach, à la Pointe Croisette, le massif forestier situé sur la colline de la Californie.

Déconfinement : inquiétude croissante en Allemagne.

L’Institut national de virologie Robert-Koch, chargé de surveiller l’évolution de la pandémie en Allemagne, fait état d’une hausse du taux d’infection, repassé autour de la zone considérée comme potentiellement dangereuse, de 1 à 1,1. Ce taux dit de « reproduction » mesure la moyenne de gens qu’une personne atteinte de la maladie du Covid-19 va à son tour contaminer. Un chiffre inférieur à 1 suggère que le nombre d’infections dans le pays tend à la baisse, alors qu’un niveau supérieur suggère une tendance à la hausse. Ce chiffre est passé de 0,7 à plus de 1 en quelques jours seulement.

rly pourrait rouvrir le 26 juin. 

Fermé depuis début avril, l’aéroport d’Orly pourrait rouvrir le 26 juin si la situation sanitaire s’améliore et que le secteur y est bien préparé, déclare le secrétaire d’Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari. Il a fixé plusieurs « préalables à la réouverture ». « Un, c’est que la situation sanitaire s’améliore et continue de s’améliorer », a-t-il expliqué au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. « Deux, c’est que nous trouvions ou que nous harmonisions les mesures sanitaires avec nos voisins européens et méditerranéens. Chacun comprend que si chacun a sa mesure dans son coin, ça ne marchera pas », a poursuivi le secrétaire d’Etat aux Transports. Il a ajouté que les opérateurs devaient enfin proposer « un programme de vol solide » pour le 15 juin.

Premier cas de Covid-19 à Wuhan depuis plus d’un mois. 

La Chine relève le niveau de risque épidémiologique de « faible » à « moyen » dans un quartier de Wuhan, après la découverte d’un cas de Covid-19. Alors que le premier foyer de l’épidémie n’avait pas enregistré de nouvelle contamination depuis le 3 avril, la Commission nationale de la Santé rapporte dimanche celle d’un homme de 89 ans résidant dans le district de Dongxihu situé dans le nord-ouest de la ville.

 Près de 280 000 morts dans le monde.

 Le coronavirus a fait au moins 279 185 morts dans le monde, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles. Plus de 4 035 470 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 195 pays et territoires depuis le début de l’épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations.

Les milliards perdus de la Suisse. 

Le coronavirus coûte à l’économie suisse jusqu’à 16 milliards d’euros par mois, déclare le chef de la banque centrale suisse, dans un entretien publié par plusieurs médias suisses. « Il faut remonter à la crise pétrolière des années 1970 pour retrouver un tel effondrement de la croissance », souligne Thomas Jordan. L’impact des mesures mises en place pour stopper la propagation du virus entraîne des coûts « énormes », ajoute-t-il « de l’ordre de 11 à 17 milliards de francs suisses (10,4 à 16,1 milliards d’euros ; 11,3 à 17,5 milliards de dollars) chaque mois ».

Les Français ne sont pas des enfants .

Interrogée sur la pertinence de la tolérance mise en place dans les transports franciliens les premiers jours, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, sur BFMTV, affirme que les Français ont réussi le confinement et « ne sont pas des enfants, nous pouvons leur faire confiance ».

Un nouveau système d’alerte au Royaume-Uni.

 Un système d’alerte sur l’évolution de la pandémie de nouveau coronavirus va être mis en place au Royaume-Uni, a annoncé le ministre des Communautés dimanche, quelques heures avant un discours du Premier ministre Boris Johnson sur un déconfinement qui s’annonce limité. Tandis que les autorités ont répété depuis des semaines aux Britanniques de « rester chez eux », le message va désormais être de « rester vigilant », alors que le pays déplore plus de 31 000 morts liés à la pandémie.

Appel associatif pour l’ouverture du RSA aux moins de 25 ans.

 Des représentants associatifs plaident pour l’ouverture du RSA aux jeunes dès 18 ans, soulignant dans une tribune dans le JDD que certains d’entre eux « ne disposent d’aucune bouée de sauvetage quand l’économie se grippe ». Les mesures exceptionnelles annoncées par le Premier ministre Edouard Philippe pour 800 000 jeunes, étudiants ou précaires « laissent sur le bord de la route toute une partie de la jeunesse la plus touchée par la pauvreté : les jeunes à la rue, ceux résidant dans des squats ou hébergés chez des tiers, dans un centre d’hébergement d’urgence, à l’hôtel ou encore dans des familles aux revenus modestes », écrivent les signataires.

Transport aérien : Emirates prévoit un retour à la normale dans 18 mois.

 Emirates estime qu’il faudrait au moins 18 mois avant que la demande de voyages ne retrouve « un semblant de normalité », en annonçant un résultat annuel en hausse pour la période d’avant la crise du coronavius. La compagnie de Dubaï, la plus importante du Moyen-Orient, a enregistré 1,1 milliard de dirhams (288 millions de dollars) de bénéfices nets pour l’exercice annuel se terminant en mars, contre 237 millions de dollars l’année précédente, selon un communiqué. C’est la 32e année consécutive de bénéfices pour Emirates qui exploite une flotte de 115 Airbus A-380 et 155 Boeing-777.

Malgré des signes encourageants, vigilance de mise en ce dernier jour de confinement.

Avec 80 morts supplémentaires en 24 heures – soit 26 310 au total —, la France a connu samedi le plus faible bilan quotidien depuis début avril. Comme l’Italie, la Belgique ou encore la Grèce, la France vit son dernier jour confiné et, là aussi, une certaine appréhension est de mise.

FAUNES ET FEMMES MAGAZINE

Les plus emblématiques d’une époque étant donner l’année 2020. Gérer une situation dans une ville agréssive, comment savoir gérer…

Une menace désigne le fait d’exprimer le projet de nuire à autrui (en portant atteinte à ses biens ou à sa personne). Il s’agit d’un acte d’intimidation visant à susciter de la crainte chez la personne visée.

Le monde est-il devenu fou

ces genres de personne alors quand je vous dis les aires de repos, c’est ainsi ce monde doit aimer autant voir, ces genre de personne faire sa devant vos enfants je comprends maintenant pourquoi il y a des tas de gamines et des gamins dans des situations si différentes d’autres enceintes d’autres il agresse alors des félicitations la France.

A LIRE AUSSI

Un commentaire »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

AFRICAN ELITES PROGRAM

Online Training Course

%d blogueurs aiment cette page :