Les plus emblématiques d’une époque étant donner l’année 2020. Gérer une situation dans une ville agréssive, comment savoir gérer…


Par Diana ABDOU Rédactrice en chef I 02 Mars 2020 I 00 H 44

Ah, l’amour ! Pour lutter contre la morosité ambiante et Fifty Shades of Grey, la rédac’ vous propose ce mois-ci quelques histoires d’amour toute mignonnes… ou pas.

Cette année pour moi s’était plutôt une histoire d’amour emblématique, je passe toujours mon temps lointain pour connaître les qu’elles des c’est gros dragueur rigolo des hommes qui vont encore me torturer pour une aventure qui finit toujours par me blesser, en continuant encore sur la route des rencontres emblématique.

L’amour, c’est toujours un peu magique, et ce peu importent les circonstances. L’amour change tout, et emplit chaque chose de poésie. Il transforme les amants. C’est comme s’il nous donnait des ailes et qu’il régénérait nos forces avec une vitamine spéciale, une caractéristique. Pour vous prouver son pouvoir d’envoûter les coeurs, dans cet article, nous vous présentons l’histoire de trois relations amoureuses inoubliables. 

J’en suis épuisée que j’en fini par déduire que c’est plutôt moi l’emblématique au centre des choses, car j’ai le cœur brisée et cela fait beaucoup en trois ans, des personnes croient qu’avec le sourire que j’ai cela ne veut pas dire que j’en suis heureuse de sourire, non, c’est tout le contraire de cachée la tristesse en moi et d’aller de l’avant et de garder la tête haute, c’est n’est pas difficile dans cette jungle d’être celle qu’on veut être mes sans doute que pour moi cela fait très longtemps que je suis dans la ville de Nancy. Pourquoi pas connaître autres choses, que Nancy là ou je sais que ma carrière mon entreprise ne marchera pas, car je me connais d’autres veulent de moi, car j’ai réussi et je ne donnerais pas de ce qu’ils veulent. En soulignant le refus que je donne à ce qui me demande cela impact mon entreprise mon image. 


À quoi bon à prendre toujours des risques pour un homme qui finissent toujours par me blesser ensuite, il attend avec sagesse et vigoureusement le sens du terme un avant, un après une femme battante qui à envie de réussir malgré que pendant toutes les années passé mon métier de la restauration, mon projet de création et d’être celle que je voulais être et cette année, c’est l’une la plus brillante pour moi de me pousser et d’aller de l’avant, c’est donc mon voyage à Londres, car j’aime beaucoup Londres une ville remarquable malgré les événements précédemment, mais je ne vais pas m’arrêter là-dessus, car Londres et un pays libre, moderne ainsi que la population sont vraiment ouvert et c’est donc ce que j’ai besoin.

Pour mon bien être sûrement, j’ai envie de profité pleinement de ma vie de mes rêves faire des choses pour moi, à quoi bon de venir me torturé que j’ai déjà publiée plusieurs articles à mon sujet de mon passé que j’aimerais pour une fois faire des choses pour moi être moi et libre de ne pas être constamment interrompue par des demandes spécifiquement juteux des le départ cauchemar quelque mois plus tard ou bien je te prends quelques jours ensuite je te remplace alors je suis l’emblématique bien au centre quadrillé dans le centre de la lorraine entre Metz – Nancy – Epinal, soit le passé surjit, soit dont et tu et jolie ont fais connaissance deux minute je suis déjà sur le siège arrière de sa voiture en fin une année pour moi que je ne peux le passé reste dans le passé aujourd’hui j’ai un but mon imagine et l’evolution de mon magazine qui me tient tellement à coeur que les choses doivent être diffèrente. Pour le respect de la dirigeante de faunes et femmes magazine ainsi que les lectrices ou bien autres personnes sur les réseaux sociaux, cela veut dire le respect vous voulais vous abonner, y a vraiment pas de soucis, c’est que des fois, il faut avoir un minium de respect.

Oui sûrement j’avoue mes photos sont plutôt chouchoute, mes c’est moi et j’assume vraiment dont ce que je fait oui j’adore les galipettes je vais pas le cachée de ce que j’aime faire pendant mon temps libre comme ce soir je suis passé a la vitesse supérieur ainsi que je vais bien dormir, je veux dira part la que j’ai plus à supporté les j’ai envie de faire connaissance ou bien apprendre à connaître je préfère faire les choses par moi même que être demandé la dispostion je ne suis plus à la dispostion je ne suis plus celle qu’il y’a trois ans les choses ont tellement changer, je grandit et je prend l’age comme tout le monde enfin je crois que cette artcile vas pas en parler beaucoup je dois être la seule emblématique à écrire ce genre de choses…?

Pas plus que lundi, un homme ma abordé dans les reseaux sociaux, il voulais juste tirer sont coup et je lui et répondue non car c’est pas eux qui décide avec qui je dois coucher et quand, oui sûrement c’est sèvere de ma par comme je disais je ne suis plus la même personne qu’il y’a trois ans, il ma dit ne t’inquiète pas ont te connais dans Vandoeuvre-Les-Nancy.

Je lui et dit ok, mais tu vas faire quoi au juste il m’a dit t’attraper et te mettre la tête droite pour que tu obéisses à mes avances ola, c’est quoi tu chantage ou bien des menace mon article de l’année derrière quand mon ex #Silvèresay ma prise juste pour un objet ensuite je lui et envoyer un agréable article ensuite on m’a tout accusé de chantage et je dois la fermé, soit disant que c’est une ville de consommation non je suis désolée j’en suis sûr que c’est un mec qui à créer ce genre de protocole à suivre…!

Alors je suis partie pour mon travail le soir, je rentre, je croise une voiture à côté de chez moi sur le parking du centre commercial, au début, je voulais attendre un ami et la, qui je vois ces hommes bien mur plus âgé que moi, ils sont leurs femmes, leurs enfants, leur maîtresse commencent à m’insulter de pas resté au même endroit où ils sont ok comme si la rue leur appartenait, je lui répondais, j’attends un ami, je ne vais pas bouger sur le prétexte que c’est chez vous ici ! C’est ma ville, c’est là où j’ai grandi au même endroit là ou je suis encore aujourd’hui. 

Mais ils sont de la chance qu’il ne reste plus que moi dans cette ville que ma famille est partie d’ici. Oui, je le vis mal, certainement alors il s’est amusé à me lancer un cailloux qui a touché le toit encore heureux, car je vais dire quoi moi aux forces de l’ordre quand on me parle pour me faire chanter pour une relation amoureuse, il me prend pour une conne ensuite, j’écris un article pour parler de ce que je traverse enfin, j’ai le droit ensuite de m’accuser d’avoir fait chanter et là, je vais dire quoi au juste et c’est n’est pas la première fois ni la deuxième ni la troisième cela dure depuis l’article de mon ex, alors ah ! Quoi bonne à vivre dans une ville là où les personnes s’intéresse qu’à leur égo que de pensée à ce que l’autre personne peut ressentir à l’intérieur d’elle m’aime..

À quoi bon de ne pas être soutenue dans cette mauvaise passe que chaque jour que j’essaye de faire mon travail que j’ai toujours cela doit toujours partir en lards, que je suis grande et j’ai le choix de choisir de ce que je désire vous savait les femmes à Nancy ne se rendent pas compte combien d’hommes couple ou marier une équipe de Rugby sont passés dans le couloir de la gloire humaine sachant que j’ai eu des blessures que j’ai une enfance difficile et que j’avais projet d’écrire sur ce genre de sujet..?

Je vais aussi vous donner les 2 erreurs à éviter et les 2 points clés à respecter pour gérer une personne agressive. En quelques mots bien choisis, vous allez pouvoir désarmer les personnes les plus agressives !

Mais avant cela, voyons qui sont les personnes agressives et pourquoi il faut savoir s’en protéger.

Voici quelques exemples de personnes agressives :

  • Le patron qui est irritable car confronté à des difficultés financières
  • Le client qui n’est pas content et veut faire fonctionner la garantie
  • Le voisin qui vient frapper à la porte parce que les enfants font trop de bruit
  • Le mari qui fait preuve de violence au sein du couple
  • L’enfant qui est en pleine crise d’adolescence
  • Toute personne qui s’est levée du mauvais pied…
  • Ou des personnes qui vous propose des avances que vous refusiez..

Comment réagir face à une personne agressive ?


Voyons les 2 précautions que vous devez absolument prendre (et les erreurs à éviter) face aux personnalités agressives et colériques.

Si vous êtes comme la plupart des gens, face à une personne agressive, vous vous énervez à votre tour. Vous répondez à l’agressivité par de l’agressivité.

Croyez-moi, c’est la pire réaction que vous puissiez avoir !

Pourquoi ?

Ne vous laissez donc jamais entraîner sur le terrain de la personne agressive. Vous risquez de vous y perdre si vous allez sur un terrain que l’agresseur maîtrise probablement mieux que vous.

Parce que vous rentrez dans le jeu de la personne qui vous agresse. C’est le début du cercle vicieux où votre agresseur va devenir de plus en plus agressif.

Si vous ne prenez pas cette première précaution, vous risquez d’envenimer la situation et d’en arriver à une explosion de violence (qui se finit souvent dans le sang).

Pensez-y, Napoléon a lui-même appliqué cette stratégie sur les champs de batailles pour remporter ses nombreuses victoires…

La deuxième (mauvaise) réaction que vous pourriez avoir face à une agression verbale est de vous taire. Faire le silence et ne plus oser dire un mot.

Pour gérer une personne agressive, le silence n’est absolument pas la bonne technique à adopter. C’est même la deuxième pire erreur que vos puissiez faire.

Pourquoi ?

Malheureusement, 9 fois sur 10, nous tombons dans l’un ou l’autre de ces 2 pièges :

Parce qu’en ne disant rien, vous allez laisser la personne agressive prendre le dessus sur vous. Vous lui laissez prendre le contrôle total de la situation et le rouleau-compresseur va continuer et tout écraser sur son chemin…

  • soit nous répondons à l’agressivité par l’agressivité.
  • soit nous nous taisons et nous laissons faire.

Voyons maintenant comment s’affirmer devant une personne agressive.

.

La première clé pour gérer une personne agressive


Pour désarmer une personne agressive, il faut réagir vite, très vite même !

Ces personnes vous agressent car elles essaient de provoquer de la confusion, de vous dérouter et de prendre le dessus sur vous.

Il faut réagir vite car dans la plupart des cas, il s’agit de personnes qui sont habituées depuis de nombreuses années à se servir de leur colère et leur agressivité pour prendre l’ascendant sur les autres.

Souvenons-nous que l’agressivité est un comportement animal pour dominer les autres. Les personnes agressives vont chercher à vous ôter toutes vos capacités pour éviter que vous les remettiez à leur place. Elles seront satisfaites si elles voient que vous êtes déstabilisé : vous tremblez, vous pleurez, vous bégayez, vous devenez confus, etc.

.

La deuxième clé pour gérer les personnes agressives


Face à une personne agressive, il ne faut pas céder un seul pouce de terrain.

Pourquoi ?

Pour faire perdre pied à l’agresseur, vous ne devez pas lui permettre de suivre son scénario d’agressivité. Son attitude deviendra immédiatement plus supportable et respectueuse s’il constate que vous ne lâchez rien.

Parce que les gens se comportent souvent de façon agressive dans le seul but de vouloir intimider les autres et ainsi arriver à leurs fins.

Ils connaissent leur scénario agressif par cœur et savent que la plupart des gens tombent dedans.

Ainsi, face à l’agressivité verbale, suivez ces 3 étapes simples :

.

Étape n°1 : Restez calme face à l’agressivité quoi que puisse dire la personne et même si ses propos sont blessants.

Souvent, la personne agresse pour se protéger et ne pas être elle-même agressée. Au lieu d’alimenter l’agressivité, cherchez à amorcer un processus de désescalade dans la violence.

Vous ne vous laissez pas démonter par une personne agressive et en particulier, vous ignorez les menaces ou les insultes. Les personnes agressives ont pour habitude de rabaisser et humilier les autres et elles s’en prennent directement à la personne (pas seulement au comportement). Elles ne respectent pas les droits des autres et aiment leur faire sentir qu’ils sont inférieurs.

Pour le cas où vous auriez du mal à garder votre sang-froid, voici le programme pour garder son calme dans toutes les circonstances de la vie (en particulier face aux personnes agressives).

.

Étape n°2 : Obligez la personne agressive à justifier les raisons de son agressivité ou sa colère.

Vous devez refuser tout échange avec une personne agressive tant qu’elle n’a pas expliqué la raison de son comportement et tant qu’elle ne montre pas de la considération vis-à-vis de vous.

« Je n’accepte pas que tu me parles sur ce ton »

« Je veux que tu m’expliques en détails

pourquoi tu m’agresses ainsi… »

Vous reconnaissez-vous dans une ou plusieurs
des situations suivantes ?

votre PATRON est un hyper COLÉRIQUE qui se met en rogne pour un rien, et qui vous pourrit littéralement la vie tout au long de la journée…
Votre BELLE-MÈRE est une GARCE SOURNOISE 
qui en plus de  se mêler de votre vie, se permet de vous critiquer et de vous rabaisser devant tout le monde… Vous en avez MARRE de devoir lui sourire et de vous taire, alors que vous rêvez de l’assomer à gros coups de pelle et de l’enterrer en secret dans le jardin…

Vos VOISINS sont des GROS CONS 
qui pertubent votre tranquillité et votre vie. Vous cherchez un moyen de calmer la situation, avant de devoir en arriver aux poings…

Votre ENFANT est en pleine CRISE d’adolescence
, vous aimeriez réussir à communiquer avec lui afin qu’il vous comprenne et vous obéisse, sans avoir besoin d’élever la voix ou de ressortir le vieux martinet du placard…

Votre MAMAN est SURPROTECTRICE 
et voit le pire partout. Elle vous FREINE et vous DEMOTIVE à chaque fois que vous voulez entreprendre quelque chose de nouveau…
Vous ne supportez plus la JALOUSIE MALADIVE de votre CONJOINT, et vous aimeriez « désamorcer » ses crises de jalousie sans que cela tourne à la dispute ou aux sarcasmes…

Vous cotoyez souvent des GENS DIFFICILES (agressifs, plaintifs, sarcastiques, manipulateurs,…) et vous ne savez plus comment réagir avec eux…
v

Si vous vous reconnaissez dans une ou plusieurs des affirmations ci-dessus, alors j’aimerais vous poser cette question :

Aimeriez-vous avoir en votre possession
un MODE D’EMPLOI pour en FINIR
une bonne fois pour toute avec
ces personnes au caractère difficile ?
Car OUI, il existe bien un mode d’emploi qui fonctionne à tous les coups. Des « procédures » à suivre pour calmer les plus agressifsfaire taire les plaintifs et les négativistes, et motiver et faire bouger les « huitres ».


Si vous aimeriez avoir en votre possession un tel mode d’emploi, Une menace désigne le fait d’exprimer le projet de nuire à autrui (en portant atteinte à ses biens ou à sa personne)Il s’agit d’un acte d’intimidation visant à susciter de la crainte chez la personne visée.

Ces petites remarques quotidiennes incessantes et plus ou moins insultantes selon les individus, que nous devons subir calmement tout au long de notre vie. Pourquoi ? Parce qu’on a commis l’immense affront de naître avec deux chromosomes X. Il n’en faut pas plus pour avoir droit à ces petites remarques “innocentes”. Ce coup de projecteur sur le harcèlement de rue permet de constater à quel point les mentalités ont besoin d’évoluer de tous les côtés sur le sujet.

Notons d’abord, parce que c’est important sinon après on va dire que je suis une harpie castratrice, que je comprends TOUT À FAIT cette réaction. Mais elle m’attriste profondément. Parce qu’elle prouve bien qu’on a encore pas mal de route à faire pour que le problème soit reconnu par tout le monde. Il est difficile pour un mec de se rendre compte de l’ampleur du problème, déjà parce qu’il est assez rare que nous, femmes, accostions un mec dans la rue pour lui dire “Pssst, pssssttttt, eh jeune homme, eh viens voir ! AZY VIENS VOIR J’VAIS PAS T’BOUFFER ! Pffff, sale tapette va !”. Mais également parce que quand on se promène en compagnie d’un ou plusieurs hommes, les habituels relous prennent vachement moins de risques pour se faire remarquer. Y a toujours des exceptions, des histoires de mâle alpha qui veut prouver sa valeur, défier le rival qui parade avec sa femelle pour faire entendre sa grosse voix virile, mais globalement, c’est quand on est seule ou entre meufs que ça se corse.

Un truc que je remarque systématiquement quand le sujet est abordé entre femmes : tout le monde est d’accord, on partage nos histoires, on s’énerve, on s’offusque, on tape du poing sur la table, on raconte nos pires histoires, on calme ça avec une bonne dose de second degré – bref, on se comprend. Quand le sujet est abordé en présence d’hommes, en revanche, il arrive très souvent qu’ils nous répondent “Mais euh… c’est un cas isolé ça, nan ? Enfin j’veux dire, ça arrive une fois de temps en temps quoi, faut pas non plus en faire des caisses, c’est pas comme si c’était tous les jours… et ça arrive pas à tout le monde”. Et bim, les deux pieds en plein dans la tartiflette.

Donc forcément, quand un mec vient nous péter notre trip en intervenant d’une voix solennelle pour nous dire “Eh, oh, tututut, arrêtez de tout exagérer tout le temps là, c’est bon, c’est pas grave une remarque de temps en temps et puis c’est flatteur”, comprenez qu’on perde un peu notre calme.

Ça fait relativiser sur le cliché de la nana crispée qui fait la gueule, celle qui vous lance un regard noir si vous vous attardez trop longtemps sur ses courbes – alors que putain, sans déconner, elle pourrait au moins avoir l’air flattée la connasse, merde. J’suis sûre qu’elle est mal baisée.

Et puis libre à vous toutes de trouver le moyen qui vous sied le plus pour vous défendre – ça peut être le silence de l’indifférence (feinte ou non), l’attaque bisounours “socialisons-nous et parlons de ça tous ensemble autour d’un lait fraise”, la gueulante qui surprend et qui calme souvent les esprits échauffés ou l’extravagance totale (l’imitation du sanglier en rut, le hurlement strident qui attire l’attention…), chacun sa technique.

Ouais, c’est sûr que la majorité des femmes ont l’air vachement moins détendues quand elles marchent dans la rue, ou qu’elles se ratatinent sur leur siège dans le métro. Après, c’est toujours la même histoire de “marche un peu dans mes pompes pour voir si t’aimes ça” – tant qu’on fera pas l’effort de se mettre à la place des autres, d’essayer de comprendre deux minutes à quoi peut ressembler le quotidien de l’autre côté, on ira pas bien loin.

Va falloir que les spectateurs se réveillent et prennent le réflexe, eux aussi, d’exprimer leur avis – parce qu’il n’y a rien de pire que de subir les attaques d’un ou plusieurs mecs pendant que des gens regardent la scène sans rien dire, en faisant mine de ne rien remarquer d’anormal.

Mais il va bien falloir que ça s’arrête un jour, qu’on arrête de nous répondre “Euh bah ouais mais vous voulez faire quoi ? Les mettre en prison ? Bah nan hein, c’est bon, des cons y en a partout, c’est la vie”, qu’on arrête de nous demander de subir en silence et de faire les bonnes fifilles bien sages qui sourient et obéissent au mâle tout-puissant.

Pour résumer

  • Les filles : vous n’êtes PAS SEULES. On en chie malheureusement presque toutes. Et ça pue du cul. Et vous avez le droit de le dire. De le raconter, sur le forum par exemple.
  • Les mecs : on exagère que dalle, on en souffre vraiment, on ne fait pas de fausse modestie “Ohlala j’en ai trop marre, on m’a encore dit que j’étais trop bonne aujourd’hui, pfff”, on ne provoque RIEN ni PERSONNE (qu’on soit en jogging ou en minirobe latex), et vous avez vous aussi le droit d’ouvrir votre gueule quand vous assistez à une scène du genre.
  • Tout le monde : il n’y a pas de fatalité à accepter, pas de “c’est comme ça”, pas d’excuses faciles, pas de “le problème vient de telle catégorie de personne seulement et uniquement, c’est leur faute à eux, ces sales XXX”, ça commence à bien faire, et va falloir que ça se calme. Et surtout, ce n’est pas aux femmes de régler le problème. Ce n’est pas à nous de faire attention à ce qu’on porte, à l’endroit où on se promène, à quelle heure, avec quelle attitude, qui on regarde dans les yeux, comment on marche ou quelle couleur de cheveux on a et je ne sais quelle autre connerie. On n’a pas à corriger notre comportement pour arrêter de titiller les mâles qui ne savent pas se retenir parce que les pauvres, c’est dans leur nature (c’est aussi avilissant pour eux que pour nous comme genre de généralité, les hommes ne sont pas des animaux sauvages qui ne savent pas retenir leurs pulsions).

A lire sur faunes et femmes magazine

L’histoire de la marque Asos


Si la marque Asos ne communique que très peu par les canaux traditionnels, elle communique en revanche beaucoup sur les réseaux sociaux. Nouvelles collections, shooting photo, promo, idées de look ou actualité de stars, les post d’Asos sur les réseaux sociaux sont quotidiens (voire plusieurs fois par jour). Un moyen pour la marque qui souhaite devenir l’ambassadrice de la mode et des dernières …

Boohoo, la marque chouchou des influenceurs,


La robe est le vêtement idéal pour toutes les occasions et que l’on peut porter au quotidien. Pièce incontournable de la féminité et de la sensualité, la collection de robes boohoo vous garantit un style tendance quel que soit votre style. Des robes maxi, mini, midi aux robes de soirée ou casual, il y en a pour tous les goûts et toutes les saisons. Si vous êtes d’humeur caliente, découvrez nos robes moulantes, tandis que nos robes à chemise et sweat sont un must pour les vêtements décontractés.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.