Le Defi De L’Homme, Eternel Et Toujours Frustré


« L’homme le plus heureux est celui qui n’a dans l’âme aucune trace de méchanceté ».

L’homme qui n’a jamais eu de « mauvaises » pensées envers autrui, ou prononcé avec maladresse des paroles empreintes de méchanceté, ou même agit méchamment par pure « bêtise » ou ignorance?

Il arrive même, que l’on s’en étonne soi-même, car parfois nos réactions nous surprennent. Après coups, nous pouvons nous trouver plutôt embarrassés et nous sentir idiots.

Dans ce monde de paraître et de compétition, beaucoup utilisent des stratagèmes pour arriver à leurs fins, comme la manipulation, la médisance ou voir même, la méchanceté. Comme par exemple, utiliser la médisance ou la rumeur pour nuire, dans le but d’obtenir le poste convoité d’un(e) collègue

La société moderne contracte le temps à la dimension du court terme, à une succession d’instants éphémères dont on doit d’autant profiter qu’ils ne s’inscrivent plus dans une lignée, et qu’ils n’ont plus d’horizon.

Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne commettras pas de meurtre, et si quelqu’un commet un meurtre, il en répondra au tribunal. Eh bien moi, je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère en répondra au tribunal. Si quelqu’un insulte son frère, il en répondra au grand conseil. Si quelqu’un maudit son frère, il sera passible de la géhenne de feu. Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande sur l’autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande là, devant l’autel, va d’abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande. Accorde-toi vite avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge, le juge au garde, et qu’on ne te jette en prison. Amen, je te le dis : tu n’en sortiras pas avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou.

« Ne pensez pas que je suis venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas une lettre, pas un seul petit trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise. Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le Royaume des cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera sera déclaré grand dans le Royaume des cieux. Je vous le dis en effet : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux.

Vous avez encore appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne feras pas de faux serments, mais tu t’acquitteras de tes serments envers le Seigneur. Eh bien moi, je vous dis de ne faire aucun serment, ni par le ciel, car c’est le trône de Dieu, ni par la terre, car elle est son marchepied, ni par Jérusalem, car elle est la Cité du grand Roi. Et tu ne jureras pas non plus sur ta tête, parce que tu ne peux pas rendre un seul de tes cheveux blanc ou noir. Quand vous dites ‘oui’, que ce soit un ‘oui’, quand vous dites ‘non’, que ce soit un ‘non’. Tout ce qui est en plus vient du Mauvais.

Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras pas d’adultère. Eh bien moi, je vous dis : Tout homme qui regarde une femme et la désire a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur. Si ton œil droit entraîne ta chute, arrache-le et jette-le loin de toi : car c’est ton intérêt de perdre un de tes membres, et que ton corps tout entier ne soit pas jeté dans la géhenne. Et si ta main droite entraîne ta chute, coupe-la et jette-la loin de toi : car c’est ton intérêt de perdre un de tes membres, et que ton corps tout entier ne s’en aille pas dans la géhenne.

Il a été dit encore : Si quelqu’un renvoie sa femme, qu’il lui donne un acte de répudiation. Eh bien moi, je vous dis : Tout homme qui renvoie sa femme, sauf en cas d’union illégitime, la pousse à l’adultère ; et si quelqu’un épouse une femme renvoyée, il est adultère.

L’isolement du chacun pour soi nourrit le scepticisme. L’homme ne croit plus au progrès indéfini et aux lendemains qui chantent.

Il se trouve contraint de circuler, de se mouvoir et de communiquer dans un espace mondial sans perspective et sans projet. L’avenir est sans visage.

Ce scepticisme conduit les uns dans le divertissement et la fuite dans le monde virtuel et dématérialisé, d’autres dans le nihilisme. L’homme moderne s’institue orphelin sans mémoire et sans antécédence.

Il s’éprouve fatigué de soi, ne sachant ni d’où il vient, ni où il va. Il s’accommode de sa finitude. Le renoncement à ce qui élève l’homme en direction de ce qui le dépasse, engendre le dépit, la frustration, le déclin.

ue faire quand on a l’impression que tous nos efforts partent en fumée, quand la situation nous échappe et que rien ne se passe comme prévu ? On est alors déçu, frustré, parfois même on déprime, on baisse les bras. Notre entourage en prend un coup, en particulier notre famille. Le plus dur c’est quand nous ne sommes pas en position de contrôle, c’est à dire quand une tierce personne nous attaque, nous critique, nous déçoit.

Ma première réaction dans ce genre de situation est de tout faire pour arranger la situation, me battre, bosser comme un fou, et me convaincre que cela s’arrangera avec le temps… Seulement voila, si notre vie se résume à bosser, que tous nos espoirs sont fondés sur la réussite d’un projet, d’une entreprise ou d’une église; que se passe t-il lorsque rien ne se passe comme prévu ? 
Notre monde s’effondre, on se débat de toutes nos forces tandis qu’on se sent comme amputé.

C’est ce qui m’est arrivé. Dernièrement, j’ai travaillé sans relâche, rêvé pour mon futur, imaginé toutes ces choses qui allaient arriver une fois mon projet en place, malheureusement cela ne s’est pas passé comme prévu. Les raisons de mes problèmes n’étaient pas entièrement entre mes mains ( on a tout de même toujours une part de responsabilité ). C’est à ce moment que j’ai commencé à véritablement perdre le moral, à être frustré, à être de mauvaise humeur à la maison, à ne plus être en mesure de savourer ces moments simples en famille. Mon cerveau était ailleurs, mes pensés étaient occupées à essayer de régler le problème. Voici ce que j’ai appris de cette expérience douloureuse :

1 – La question du Pourquoi sera ton obstination
C’est alors que je me suis posé une question simple mais toutefois puissante : pourquoi fais-je tout cela ? pourquoi est-ce que je monte une entreprise ? pourquoi est-ce que je veux que ça réussisse ? Alors oui j’ai une mission à accomplir :-), mais avant ça, je le fais pour subvenir aux besoins de ma famille et vivre une vie heureuse. Seulement voilà je n’avais plus vraiment de vie… je passais pourtant du temps en famille, avec des amis, mais mes pensées étaient la plupart du temps focalisées sur mes problèmes.

2 – Le temps sera ton Graal
C’est à ce moment que j’ai décidé que ma vie ne se résumerait pas à mon travail, et que même s’il y avait du stress, j’allais tout faire pour aimer et profiter au maximum de ma vie avec ses plaisirs simples. J’allais également m’accorder du temps pour mettre en place une discipline de travail plus stricte : me lever plus tôt pour rentrer à la maison plus tôt. J’allais arrêter de vouloir sauver le monde, de rencontrer tout le monde, mais allais me recentrer, quitte à limiter mes relations pour me focaliser sur celles qui en valaient vraiment la peine. J’ai dû arrêter pas mal d’activités pour me recentrer.

3 – La nature sera ton médicament
J’ai la chance d’habiter au milieu d’une forêt dans un coin paumé, du coup dès qu’il fait beau j’essaye de profiter de la nature. Cela a un effet anti stress, c’est comme si j’étais replacé au milieu de la grandeur de Dieu, et que ma confiance en lui revenait. Quand je me balade j’aère mes pensées, je replace les priorités.

4 – Le sport te rendra libre
J’ai pendant des années utilisé l’excuse la plus stupide du monde quand il s’agissait de faire du sport : je suis trop fatigué !
Seulement voila, plus on est fatigué, moins on bouge, et il faut savoir que l’activité physique peut déterminer vos émotions mais aussi votre niveau d’énergie. Le sport élimine les toxines, autrement dit, ce qui pollue votre corps, en particulier ce que votre corps produit de mauvais en vous quand vous êtes sujet au stress.
C’est un sujet où j’ai encore beaucoup de mal, mais les quelques séances de footing que j’ai faites ont toutes eu un impact sur mon moral. Je me suis aussi mis au vélo pour aller au boulot, ça m’oblige à bouger !

5 – La méditation te donnera des ailes
Mon cerveau tourne à 100 à l’heure, j’ai l’impression que mes pensées en demandent toujours plus, font des connexions entre des dizaines de sujets différents, rendant les possibilités de réflexion infinies. Je n’ai jamais une minute où mon cerveau est inactif, hormis quand je dors. Je suis soit sur mon téléphone, en réunion, sur mon ordi, entrain de lire, de regarder une vidéo, d’écouter un podcast, de réfléchir…

Il faut réussir à débrancher ses pensées. On vit soit dans le passé à réfléchir ce qu’on aurait dû faire de différent, à rejouer des scènes, des discussions, ou alors dans le futur, à stresser au sujet des conséquences de nos actes, imaginer les pires scénarios ou alors imaginer un futur différent, des projets de fou. On est rarement dans le présent, à profiter de l’instant.
J’ai commencé depuis peu à me créer des petits espaces ou j’apprends à focaliser mes pensées sur ce que je ressens, la brise légère sur ma peau, le froid qui me réveille, aussi simple que cela puisse paraître cela m’aide à me sentir vivant.

La méditation est un sujet vaste, chacun peut avoir son approche, il y a des centaines d’articles, de vidéos, de formations sur ce sujet, c’est plus ou moins spirituel, scientifique. J’encourage chacun à découvrir comment méditer avec Dieu et sortir des préjugés.

En espérant que cela vous aide dans vos challenges ! Je suis preneur de vos conseils pour aimer votre vie et ne pas laisser les difficultés et les attaques vous abattre.

A VOIR SUR WEB

Un pédophile dans la nature qui menace si ont lui refuse c’est avance


Comment une mère peux élever un jeune de 28 qui a rien à faire du système, comment peux ton être si frustré de pas obtenir ce que l’on veut ?

Qu’est-qui es sexy, le catastrophe naturel


Cette soirée devait être une surprise mémorable pour cette femme et pourtant celle-ci a tourné au cauchemar. Se croyant seule dans sa maison, celle-ci a commis l’irréparable d…

La cagnotte Faunes Et Femmes Magazine


Si vous lisez ces lignes, c’est que vous entrez dans l’aventure de Faunes et Femmes Magazine: le magazine des familles Français. 1 . Ce qui trotte dans nos têtes. Des envies toutes simples : – vous parler simplement de sujets qui nous touchent (sans pression) – oser tous les sujets

La prespective des jeunes


On a tous des règles pour nous mêmes, ce sont ces règles qui aident à définir qui nous sommes, donc lorsqu’on transgresse ces règles on risque de se perdre et de devenir quelque chose d’inconnu. Qui est Deb maintenant ? Qui suis-je ? Est-ce un nouveau départ ? Ou le début de la fin !?

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.