Aller au contenu principal

Étiquette : Nancy

Le monde est-il devenu fou

ces genres de personne alors quand je vous dis les aires de repos, c’est ainsi ce monde doit aimer autant voir, ces genre de personne faire sa devant vos enfants je comprends maintenant pourquoi il y a des tas de gamines et des gamins dans des situations si différentes d’autres enceintes d’autres il agresse alors des félicitations la France.

APRÈS UN APPEL D’AIDE AU DÉPUTÉ DE MEURTHE ET MOSELLE

Dans le droit français, la notion d’exhibition sexuelle a remplacé celle « d’outrage public à la pudeur ». L’exhibition sexuelle est un délit puni par la loi dans la plupart des pays, et notamment en France. Qu’entend-t-on exactement par « exhibition sexuelle » ? Quelles sont les sanctions prévues par le code pénal ? Voici les réponses à toutes vos questions.

Témoignages : « Pourquoi je veux rester célibataire »

Le mal de notre siècle est le célibat. Et puis quand bien même vous trouvez quelqu’un : soit vous vous lassez soit c’est l’autre qui se lasse. vous avez d’autres opportunités ailleurs soit c’est l’autre qui en a. Au meilleur des cas, la relation ne durera pas. Ce qui vous frustre car au fond, vous aimeriez enfin satisfaire votre désir de fonder un couple dans la pérennité. Seulement voilà. Plus vous le voulez, et moins vous le concrétisez. Mais pourquoi doit-on rester célibataire à vie quand on a pourtant l’impression d’être quelqu’un de bien ?

ÊTRE REJETÉS PAR LEUR FAMILLE, CAR ON EST HOMOSEXUEL, TRANSGENRE OU AUTRES ?

Malgré l’évolution des mœurs, l’homosexualité reste toujours un sujet difficile de compréhension. Faire son coming out pour affirmer sa différence n’est, par conséquent, pas une épreuve facile. Le regard d’autrui, le jugement des autres, la peur du rejet de la société sont des expériences douloureuses à vivre. À l’instar, cacher sa vraie nature, son amour est aussi un mal-être. Pour vivre pleinement sa vie, un homosexuel a besoin, un moment de sa vie, de révéler son homosexualité.

UNE AVENTURE, UN RÊVE, UN SOURIRE

Une véritable chance pour l'association « Un rêve, un sourire » qui réalise, par surprise, les rêves des enfants malades et/ou porteurs de handicap, depuis maintenant huit ans ! Partager sur ...

Minimalisme Art Moderne

Peinture abstraite, 1960, 150×150 cm, huile sur toile. Une toile carrée (neutre, sans forme), d’un mètre cinquante de large, d’un mètre cinquante de haut, de la taille d’un homme (ni grande, ni petite, sans taille) à triple section (pas de composition), à une forme horizontale niant une forme verticale (sans forme, sans haut ni bas, sans direction), à trois couleurs (plus ou moins) sombres (sans lumière) et non-contrastantes (sans couleurs), à la touche du pinceau retouchée pour effacer la touche du pinceau, à la surface mate, plane, peinte à main levée (sans vernis, sans texture, non-linéaire, sans contour net, sans contour flou), ne réfléchissant pas l’entourage – une peinture pure, abstraite, non objective, atemporelle, sans espace, sans changement, sans référence à autre chose, désintéressée – un objet conscient de lui même (rien d’inconscient), idéal, transcendant, oublieux de tout ce qui n’est pas l’art (absolument pas anti-art). » Ad Reinhardt, 1961.